Accueil / Actualités / Ostéopathie : la réforme chamboule les écoles en France

Ostéopathie : la réforme chamboule les écoles en France

L’ostéopathie est sans doute le domaine qui va être le plus chamboulé lors de la rentrée scolaire. Des établissements n’ont pas eu l’occasion de conserver leur agrément, ce qui a poussé les étudiants à migrer dans une autre école.

Ostéopathie
Ostéopathie / Crédit Photo : Pixabay – tomasdelgado

A quelques jours du début du mois de septembre, les senteurs de la rentrée scolaire commencent à se faire sentir même pour l’ostéopathie. Les écoliers achètent leurs fournitures scolaires qui ont légèrement augmenté pour 2015, des parents ont pu percevoir l’Allocation de Rentrée Scolaire et d’autres jonglent avec les euros pour se remettre des vacances. Dans le lot, il y a les étudiants en ostéopathie qui tentent de garder la tête hors de l’eau après avoir été bouleversé par la perte des agréments.

Des étudiants en ostéopathie inquiets après la perte d’agrément

En France, avant la réforme instaurée par le gouvernement de François Hollande, 37 écoles d’ostéopathie avaient un agrément, mais pour cette rentrée 2015, 14 n’ont pas pu le conserver. Cela a conduit les étudiants à se trouver une nouvelle école puisque celle dans laquelle ils étaient inscrits n’avait pu l’autorisation de les recevoir. Les inquiétudes sont donc nombreuses pour les étudiants qui ont peur pour l’obtention de leur diplôme. Toutefois, la situation méritait peut-être une certaine clarification, car le monde de l’ostéopathie est parfois jonché de pratiques différentes.

L’ostéopathie et la manipulation du corps pour chasser les tensions

De ce fait, les formations ne sont pas équivalentes d’un établissement à un autre, ce qui peut occasionner quelques désagréments. Certaines écoles en ostéopathie ont tout de même mis en place un recours en justice pour que l’agrément soit récupéré, mais dans l’histoire, ce sont les étudiants qui sont les premières victimes. Il faut noter que l’ostéopathie est reconnue en France depuis 13 ans et aujourd’hui, sur le sol français, 24 000 personnes la pratiquent selon France Info. Ces dernières interviennent sur le corps humain en manipulant le squelette ainsi que les muscles pour tenter de réduire les tensions.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Etats-Unis : une maman remercie via une lettre poignante sur Facebook le personnel soignant veillant sur sa fille

Pour que le combat de sa fille, Sophie, âgée de deux ans et hélas diagnostiquée …

Réagissez !