LOADING

Type to search

Otage britannique menacé : sa compagne s’adresse à l’Etat Islamique

3 années ago
Share

Deux otages américains et un d’origine britannique ont été décapités par l’Etat Islamique qui a proféré de nouvelles menaces.

Alan Henning

Alan Henning

Dans la précédente vidéo, celle mettant en avant l’exécution de David Haines, l’Etat Islamique a menacé de tuer un autre otage britannique à savoir Alan Henning. Il faut noter que ces meurtriers ont précisé que la Grande-Bretagne devait combler leurs attentes, dans le cas contraire, ils continueraient à exécuter les otages. Une coalition a vu le jour notamment pour mettre un terme à ces violences, ces meurtres et les percussions, mais l’Etat Islamique qui posséderait près de 50 personnes retenues prisonnières menace de les exécuter si les conditions ne sont pas remplies.

Barbara Henning implore l’Etat Islamique

L’otage britannique, Alan Henning avait été capturé par l’Etat Islamique qui se fait également appeler Daesh alors qu’il se trouvait dans une mission humanitaire. C’était également le cas pour David Haines qui avait évolué au cours des dernières années aux côtés de l’association Handicap International. L’EI avait donc enlevé cet homme et mari il y a moins d’un an. Sa femme a décidé de sortir du silence pour partager ses craintes, son émotion et ses vives inquiétudes. Barbara Henning s’est exprimée à travers un communiqué relayé par le ministère des affaires étrangères britannique.

L’otage britannique et père de famille menacé de mort

Elle a supplié les ravisseurs d’Alan Henning de le laisser partir. Il y a quelques jours, ce père de famille décrit comme altruiste et pacifique avait été vu dans cette vidéo d’exécution de David Haines. En effet, l’Etat Islamique a l’habitude de montrer leur prochaine victime. Sa femme a imploré « les membres de l’EI de sonder leur cœur » alors que son mari avait fait le déplacement pour apporter de l’aide aux plus démunis en leur proposant de l’eau et de la nourriture. L’Etat Islamique pourrait mettre ses menaces à exécution notamment si David Cameron ne suit pas leurs directives. Ce dernier a été pointé du doigt dans cette vidéo où David Haines déclarait sans doute sous la contrainte qu’il était responsable de sa mort. Le Daesh lui reproche également d’avoir suivi les États-Unis dans ce combat.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *