Accueil / Actualités / Une otite a été soignée par homéopathie, mais l’enfant est décédé

Une otite a été soignée par homéopathie, mais l’enfant est décédé

De nombreux parents se tournent vers cette médecine douce la jugeant plus naturelle avec à la clé moins d’effets secondaires. Ces petites boules blanches très performantes dans certaines situations peuvent se révéler être insuffisantes lors de cas plus sérieux. Un argument en faveur  de l’homéopathie, elle ne pollue pas l’organisme, elle n’a également aucune contre indication. Cette médecine n’a pas la prétention de soigner des maladies graves comme le cancer, le champ d’application est tout de même limité.

Oreille

Les traitements homéopathiques représentent-ils toujours une méthode attractive ?

En Italie, un jeune garçon âgé de sept ans est décédé après avoir été soigné avec un traitement homéopathique pour une otite. Selon les médecins, ce n’est pas réellement cette médecine qui est en cause mais plutôt le comportement des parents qui n’ont pas jugé bon d’emmener leur fils consulter un professionnel de santé alors que l’état ne s’améliorait pas. Plus d’un Français sur deux a déjà opté pour l’homéopathie afin de traiter des petits bobos. Elle ne cesse de susciter la controverse, certains la jugent complètement inefficace, une sorte de placebo, d’autres même la considèrent comme dangereuse. Mise à part toutes ces réactions différentes, des interrogations subsistent. L’homéopathie a vu le jour il y a plus de 200 ans par le docteur Hahnemann. Un exemple qui marche très bien le Chamomillia utilisé pour soulager les douleurs, l’agitation de l’enfant lors des poussées dentaires. L’homéopathie a tout de même ses limites.

L’enfant de sept ans soigné avec un traitement homéopathique est décédé des suites d’une otite

Cet enfant a eu de la fièvre durant plus de deux semaines, les parents l’ont emmené à l’hôpital seulement lorsqu’il a perdu connaissance. Selon la presse italienne, l’otite aurait provoqué des lésions cérébrales qui ont plongé le garçon dans le coma durant plusieurs jours. Le pays est très ému, la perte d’un enfant est toujours une tragédie. Les parents pourtant sont de plus en plus nombreux à adopter cette médecine pour soigner leurs enfants. La polémique est de nouveau relancée avec cette mort prématurée. Les défenseurs ainsi que les détracteurs se déchaînent. Il faut simplement prendre conscience que l’homéopathie ne peut pas tout résoudre, elle a ses limites.

Oreille, Pixabay – Freepht

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !