Accueil / Actualités / Le pacemaker d’un défunt responsable d’une explosion survenue dans un crématorium

Le pacemaker d’un défunt responsable d’une explosion survenue dans un crématorium

Cet accident est particulièrement rare, mais le 10 mars dernier, une personne a été incinérée alors qu’elle portait toujours son pacemaker. Cet appareil est muni d’une pile qui contient du lithium et qui peut exploser sous le fait d’une chaleur excessive et endommager fortement les équipements et c’est ce qui s’est produit lors d’une crémation à St Étienne dans le département de la Loire au crématorium de Côte-Chaude.

Une explosion causée par le pacemaker entraîne des réparations

La direction de cet établissement a confié au quotidien « le Progrès » que pour éviter ce genre d’incident plusieurs précautions sont prises avant l’incinération des défunts, mais pour le cas présent, aucun élément n’avait été inscrit sur le certificat de décès du défunt, cet incident ne s’était jamais produit en plus de dix-sept ans d’activité . Les travaux de rénovation devraient débuter à la fin du mois de mars et se poursuivent sur plus de trois semaines. La direction qui dispose de deux fours crématoires continue  les cérémonies avec lenteur et elle propose à ses clients de se diriger vers d’autres établissements en attendant la remise en état de l’installation endommagée.

Près d’un million de pacemakers en circulation

Le stimulateur cardiaque est un dispositif qui est implanté dans l’organisme, il fournit des pulsions électriques qui stimulent les muscles cardiaques. En 2009, plus de 1 000 000  pacemakers ont été  implantés annuellement dans le monde entier. Il existe certaines précautions à prendre pour les porteurs de ce genre de stimulateurs, avertir en cas de passage sous les portiques de détections de métaux, éviter l’exposition solaire directe, il peut résulter de graves brûlures, car la présence d’une masse métallique peut stocker la chaleur sous-cutanée, le port du téléphone portable est vivement déconseillé près du pacemaker et en cas de décès du porteur du stimulateur, ce dernier doit être obligatoirement retiré par un médecin du fait du risque d’explosion.

La réutilisation du pacemaker dans certaines régions du globe

Le lithium contenu dans la pile peut exploser à partir de 180° et lorsqu’il y a inhumation, le retrait du pacemaker est également obligatoire, il est alors possible de le réutiliser dans les pays pauvres.

Cerceuil, Pixabay

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Huile

De l’huile dans les bras, un jeune Russe inquiète les réseaux

Ce jeune homme, ancien militaire affiche sa musculature impressionnante sur les réseaux sociaux. Des biceps …

Réagissez !