Pakistan et les condamnés à mort : 12 pendaisons en seulement 24h

Au Pakistan, les condamnés à mort ont été conduits à la potence et les autorités ont effectué 12 pendaisons en seulement 24h.

Photo d'illustration d'une potence
Photo d’illustration d’une potence

Alors que les condamnés à mort aux États-Unis subissent une injection létale, ceux du Pakistan sont conduits sur la potence pour être pendus. Le moratoire sur cette méthode a été levé en décembre dernier et cette statistique met en avant un record. Ce ne seront sans doute pas les seuls à trouver la mort de cette manière, car Amnesty International estime qu’il y aurait près de 8000 personnes qui attendent leur décès dans les prisons réparties au Pakistan.

Un record au Pakistan pour 12 condamnés à mort

Toutefois, la condamnation ne signe pas l’arrêt de mort, car les prisonniers ont en leur possession plusieurs recours, dont le pardon des familles touchées par les actes causés par ces personnes ainsi que la grâce présidentielle. Ceux qui n’ont eu aucun retour positif pour toutes les demandes sont définitivement condamnés à mort et ils attendent la fin dans les prisons. Il y aurait actuellement, 1000 personnes qui attendraient une pendaison. En ce qui concerne les motifs pour lesquels cette sentence a été rendue, il s’agit de meurtres, de viols ou encore de terrorisme.

Au Pakistan, 39 pendaisons réalisées en 3 mois

Certains faits entrepris par les condamnés à mort n’étaient pas récents puisque des affaires dataient des années 90. Les autorités du Pakistan ont donc décidé ce mardi 17 mars 2015 selon l’Agence France Presse de diriger 12 personnes sur une potence. Elles n’ont pas perdu la vie au même endroit, car deux pendaisons ont eu lieu à Karachi et à Rawalpindi contre huit à l’est du pays. Certaines familles ont eu l’occasion de récupérer les corps des condamnés décédés. Depuis décembre dernier, 39 exécutions ont été ordonnées au Pakistan.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !