Accueil / Actualités / Le paracétamol et le mal de dos, un soulagement illusoire

Le paracétamol et le mal de dos, un soulagement illusoire

Le paracétamol et le mal de dos ne vont pas ensemble contrairement aux idées reçues. Le médicament n’apaise pas les douleurs.

Mal au dos et le paracétamol
[/media-credit] Mal au dos et le paracétamol
La prise du paracétamol est souvent un réflexe pour les personnes qui souffrent au niveau du dos. Quel que soit le mal, le médicament est souvent le premier à être ingurgité et pourtant, cette pratique serait inutile, car les effets seraient illusoires. Chez certaines personnes, le dos et plus précisément les lombaires s’avèrent être fragiles. En portant une charge lourde ou après une mauvaise position pendant la nuit, le dos rappelle immédiatement à l’ordre le patient. Comme le premier réflexe concerne la prise d’un comprimé de paracétamol, une étude a décidé de se pencher sur les effets réels de ce produit.

Les effets du paracétamol pour le mal de dos sont illusoires

Contre toute attente, le paracétamol ne soigne pas le mal de dos et il n’apaise pas les douleurs. Les effets seraient au vu des résultats obtenus après le suivi de 1600 personnes totalement négatifs. Par conséquent, la prise d’un placebo ou d’un comprimé de paracétamol s’avère être la même pratique. Pourtant, le corps médical recommandé généralement ces comprimés lorsque les douleurs au bas du dos se réveillent et handicapent parfois grandement la personne. La meilleure méthode pour tenter de vaincre le mal de dos est de suivre les conseils d’un spécialiste pour savoir si une éventuelle lésion est présente.

Les étirements s’avèrent être mieux que le paracétamol

Dans le cas contraire, il est possible de réaliser des exercices lors du réveil pour tenter de dégourdir les muscles du dos. Généralement, les sportifs et les adeptes de la discipline obtiendraient des résultats bien meilleurs que ceux obtenus avec le paracétamol. Les étirements peuvent également soulager cette zone du corps qui peut s’avérer très douloureuse lorsqu’une crise apparait. Les personnes qui sont constamment assises pour les besoins de leur travail doivent opter pour une bonne position et se dégourdir régulièrement les jambes.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Un seul commentaire

  1. Pour les grands voulant soulager leur dos, dormez dans un lit de 210.

Réagissez !