LOADING

Type to search

Paracétamol : un médicament potentiellement dangereux

3 années ago
Share

Le paracétamol, cet antalgique le plus consommé en France peut-il avoir à long terme des effets dévastateurs ? La réponse semble positive.

Paracétamol

Paracétamol

Le paracétamol est le premier remède le plus remboursé dans notre pays, selon les derniers chiffres de l’assurance maladie, mais cela ne tient pas compte de la consommation sans prescription médicale. Cet antalgique est très prisé, car pour la plupart d’entre nous il est sûr, il est bien toléré par le corps, mieux que certains anti-inflammatoires. La prise quotidienne ne doit pas dépasser 4 grammes, car au-delà de cette limite il augmente le risque de troubles cardio-vasculaires, rénaux et intestinaux. De nombreux médecins estiment que le paracétamol ne présente pas de risques majeurs si les doses ne sont pas dépassées, mais il faut tout de même faire très attention en cas de prescription à long terme.

Respecter les doses prescrites pour le paracétamol

Le paracétamol fait partie de la liste des médicaments les plus prescrits par le monde médical avec le Doliprane, le Dafalgan, l’Efferalgan, il a l’avantage d’avoir peu de contre-indications, lors de l’absorption par voie orale il se distribue rapidement dans tout le corps. Il est autorisé en cas de grossesse et d’allaitement, il n’a pas d’impact sur le développement du fœtus et il est utilisé en pédiatrie. En 1990, 177 420 000 boîtes ont été vendues en France, 5335 intoxications et 6 décès ont été recensés.

Le paracétamol est dangereux à forte dose

Le paracétamol est souvent pris par mécanisme et pour tout et n’importe quoi sans aucune distinction et parfois son manque d’efficacité est simplement qu’il ne répond pas à toutes les douleurs, il est présent dans toutes les pharmacies familiales et en vente libre dans les officines, mais des accidents peuvent survenir lors d’une surdose, il est la cause d’hépatite aiguë nécessitant une greffe de foie. En Angleterre, cet antalgique est très prisé dans des tentatives de suicide par overdose massive, il entraîne alors la mort par hépatite fulminante. Chaque prise de médicaments n’est pas anodine, il faut toujours respecter la posologie.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *