LOADING

Type to search

Paraître plus vieux que son âge, un gène est la cause de ce vieillissement

2 années ago
Share

Certaines personnes auront tendance à paraître plus vieilles ou plus jeunes que leur âge. Si parfois c’est un compliment, la remarque peut tout de même être mal perçue. Dans tous les cas, c’est une question de mutation de gène.

Le gène MC1R est à l’origine d’une perception différente de l’âge

Le vieillissement est très complexe à gérer pour une multitude de personnes, mais c’est généralement la biologie qui est responsable de cet état de fait. Il est certes possible d’aggraver le processus avec des facteurs extérieurs, mais paraître plus vieux ou plus jeune que son âge, c’est en réalité une question de gène. Ce dernier baptisé MC1R est la cible d’une modification, lorsque celle-ci est au rendez-vous, la personne aura tendance à ajouter deux années supplémentaires à son âge.

Entre l’âge réel et celui perçu, il y a parfois deux années

Cette étude publiée dans la revue Current Biology est importante pour les scientifiques puisqu’elle aurait la possibilité de nous renseigner sur le phénomène du vieillissement. Les chercheurs tentent sans cesse de trouver un moyen pour vaincre les années qui passent ou réduire les traits qui apparaissent sur le visage. En ce qui concerne cette enquête, elle s’est déroulée en présence de 2700 Néerlandais. Les conclusions ont permis de constater que ce fameux gène était bien le responsable de la différence existante entre l’âge réel et celui perçu par l’entourage lorsqu’il regarde un visage.

Comprendre le concept du vieillissement avec la mutation du gène MC1R

Le vieillissement est un phénomène qui se traduit par l’apparition des cheveux blancs, des rides… Il commence à des âges assez différents, car certains observeront les premiers signes dès 30 ans alors que d’autres les percevront uniquement à la soixantaine. Par conséquent, nous ne sommes pas égaux face au vieillissement, c’est pour cette raison que les scientifiques souhaitent en apprendre davantage. Cette mutation du gène MC1R pourrait être une première piste intéressante à suivre.

Vieillir, Pixabay – aunhtet0

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *