LOADING

Type to search

Tags: ,

Parents : ils demandent aux enfants d’être médecins, ingénieurs ou informaticiens

jen 2 années ago
Share

Les parents ont des idées très arrêtées pour leurs enfants. Ces derniers ont donc le choix entre trois carrières à savoir l’informatique, la médecine et celle pour les ingénieurs. Une étude intéressante réalisée par HSBC.

Les premiers jouets de médecin

Les premiers jouets de médecin / Crédit Photo : Pixabay – Efraimstochter

Alors que les vacances sont en cours, des enfants ont du temps libre pour se poser des questions existentielles sur leur avenir. Souvent, ils doutent ou changent rapidement de métier au fil de leur passion, mais les parents ont quant à eux une idée pour leur progéniture. La Banque HSBC s’est intéressée aux différentes filières privilégiées dans 16 pays. L’enquête arrive alors que les diplômes ont été distribués, car les résultats sont connus depuis quelques jours. Certains vont opter pour une université de médecine, d’autres de sport, d’informatique…

Les parents prônent la médecine pour leur enfant

5500 parents ont donc été questionnés sur l’avenir de leurs enfants et trois carrières se démarquent. Ils veulent qu’ils soient médecins, ingénieurs ou informaticiens avec respectivement 19, 11 et 8 %. En France, la branche médecine a une réputation assez sévère, car nombreux sont les étudiants à renoncer à un tel avenir à cause de la difficulté. De ce fait, ils abandonnent en cours de route et très peu de personnes réussissent à finaliser ce rêve.

Le bonheur est voulu par 86 % des parents en France

Par conséquent, ce sont dans les Émirats Arabes Unis avec 33 % que la branche médecine est la plus prisée par les parents. Ces derniers sont également nombreux en Indonésie avec 31 % et en Turquie avec 27 %. La situation des différents pays peut également expliquer cette domination, car des habitants souhaitent aider leur prochain lorsque la pauvreté est forte. Une majorité de parents veulent que les enfants fassent de longues études pour assurer un avenir, mais ils souhaitent aussi qu’ils soient heureux. En France, ce vœu est largement prisé pour 86 % des sondés.

Tags:

You Might also Like

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *