Paris a perdu de sa superbe, elle est considérée comme une « poubelle »

Aujourd’hui lorsque l’on se balade dans les quartiers de Paris, on ne peut que constater la saleté qui y règne. À en croire la maire de la capitale, Paris n’est pas une ville sale, mais une ville salie. En quelques années, cette agglomération considérée comme étant une des plus belles villes du monde a perdu de sa superbe.

Paris, une ville poubelle

Il faut malheureusement se rendre à l’évidence, la capitale est sale. Les détritus jonchent les rues, les ordures encombrent les trottoirs, les espaces verts ne sont plus que des immondices à ciel ouvert et quant aux sites touristiques et les transports en commun, les déchets sont partout. Les visiteurs et notamment les Asiatiques très friands de Paris reconnaissent avec indignation l’insalubrité de la plus belle ville du monde. Parfois, ils s’organisent eux-mêmes pour ramasser des détritus. Pour les habitants, c’est une honte et pour les Français en général, c’est un vrai désastre pour notre représentation nationale et internationale.

Un rapport de 224.800 euros

La maire de Paris ayant besoin de se convaincre de la saleté de la ville a fait établir un rapport de plus de 224.800 euros en 2018, plus de quatorze pages dans lequel on peut lire en outre « la perception de la propreté à Paris se fonde en négatif sur des constats relatifs à la malpropreté ». Ce scoop a reconnaissons-le coûté bien cher aux contribuables. La prolifération des rats ces dernières années dans les rues de Paris soulève un réel problème, y a-t-il un vrai souci d’hygiène dans la capitale ? Pour lutter contre la saleté, plusieurs urinoirs devraient être installés dès l’été prochain. Cette nouvelle génération sera disposée principalement sur les berges de la Seine et le long du canal Saint-Martin. Pourquoi la ville de Paris est-elle aujourd’hui si sale, qui sont les vrais responsables ?

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !