LOADING

Type to search

Tags:

Paris : la pollution rend les plus défavorisés vulnérables

2 années ago
Share

Les chercheurs de l’INSERM et ceux de l’école des hautes études en santé publique (EHESP) viennent de mettre en évidence les résultats d’une étude, ils sont très surprenants et de ce fait inquiétants pour la santé des personnes en difficulté. Les Parisiens qui habitent dans les quartiers pauvres de la capitale auraient un risque cinq fois supérieur de décéder lors d’un pic de pollution que ceux qui résident dans les arrondissements les plus aisés.

La Pollution de l'air

La Pollution de l’air / Crédit Photo : Pixabay – schissbuchse

Ces résultats ont été faits à partir des 80.000 décès qui sont survenus à Paris pour des personnes âgées d’environ 35 ans entre 2004 et 2009. Le dioxyde de carbone (CO2) est le polluant atmosphérique le plus dangereux, il est lié au trafic urbain et au chauffage des habitations. Les zones les plus touchées se trouvent au centre et au nord-est de la capitale, le dioxyde de carbone y dépasse les 55,8 microgrammes au mètre cube d’air, le seuil maximal que l’Homme peut supporter est 40 microgrammes.

Les ménages défavorisés à Paris sont victimes des pics de pollution

La pollution chimique est la plus mauvaise pour la santé, chaque fois que l’on observe un pic de pollution, la mortalité augmente de 1%, les  accidents cardiovasculaires sont nombreux durant ces périodes, les particules fines pénètrent dans le circuit sanguin et elles bouchent les vaisseaux, les risques d’accouchements prématurés sont également plus importants, ces résultats peuvent être contestés, car la question que tout le monde peut se poser, comment peut-on établir qu’un patient est décédé suite à la pollution ? Ce qui est certain, c’est que toutes ces particules fines absorbées par le corps humain sont néfastes à la santé.

Les conséquences de la pollution sur l’organisme sont importantes

La pollution est toxique pour les poumons, le cœur, mais également pour le foie, elle peut provoquer une fibrose hépatique qui peut évoluer en cancer du foie. Des chercheurs ont exposé des souris à un air pollué durant dix semaines, les résultats sont édifiants, le foie a été grandement endommagé. La pollution ambiante, un fléau moderne qui n’est pas assez pris en compte par les autorités compétentes, chacun devrait prendre conscience de la gravité et des risques encourus qui vont sans doute empirer avec le temps.

1 Comments

  1. _Hub_ 7 septembre 2015

    Il est urgent de régulariser les taxes des carburants. Il est parfaitement anormal de voir un gasoil moins cher alors qu’il est plus couteux à produire & plus polluant!
    Un manque à gagner de près de 7 milliards d’euros par an pour le budget de l’État !
    Signons la pétition « essence-gasoil, mêmes taxes »

    lien: http://chn.ge/1JTTsq8

    Merci

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *