Accueil / Actualités / Le Parlement veut rétablir la vérité sur les boissons énergisantes

Le Parlement veut rétablir la vérité sur les boissons énergisantes

Le parlement européen vient de souligner que de mettre en avant sur les emballages les pouvoirs de la caféine comme, étant un booster de vigilance, de performance, induirait les plus jeunes en erreur. Cela les conduiraient à une surconsommation. Les Eurodéputés ont adopté une résolution en ce sens jeudi à Strasbourg, cette dernière fait suite à un projet de la commission établissant une liste de mesures d’allégations de santé autorisées en ce qui concerne les produits alimentaires.

Boire

Les boissons énergisantes sont consommées par des enfants

La majeure parie des consommateurs de ces boissons énergisantes sont principalement les jeunes, plus de 68% des adolescents, 18% des enfants en boivent de façon régulière alors que l’obésité est un problème de santé publique en Europe. Une boisson énergisante à ne pas confondre avec une boisson énergétique, ces dernières ont une composition à la pratique sportive, elles font l’objet d’un cadre réglementaire spécifique, vitamines, minéraux, hydratation, apports énergétiques. Les boissons énergisantes quant à elles ne font l’objet d’aucune réglementation particulière, elles contiennent des composants excitants qui peuvent s’avérer dangereux lors d’une pratique sportive, des propos soulignés par l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation.

Une consommation française qui explose

Les boissons énergisantes contiennent de la caféine, la taurine, la carnitine, le guarana, différentes formes de ginseng, de ginko, le composé principal reste le sucre. En Europe, elles ont commencé à faire leur apparition avec la marque Red Bull. En France, les ventes explosent, plus de 30 millions de litres. Mélangées à de l’alcool, elles favorisent le binge drinking chez les plus jeunes, plus de 30 crises d’épilepsie, d’accidents cardiaques, dont deux mortels liés à la consommation, ont été décelés, des chiffres rapportés par l’institut de veille sanitaire, l’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement, de mi-mai 2008 à 2012.

La jeunesse adore ces boissons

Les indications sur les emballages de ces boissons énergisantes sont en grandes parties d’allégations, les plus jeunes attirés par ces termes accrocheurs, vendeurs, prometteurs en consomment de plus en plus, elles sont très appréciées par la jeunesse d’aujourd’hui, leurs ventes s’est complètement banalisées. Le parlement demande à la commission de mettre au point un règlement de restrictions sur la commercialisation de ces produits.

Boire, Pixabay – markusspiske

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !