Accueil / Actualités / Et si votre partenaire était responsable de votre mauvais sommeil ?

Et si votre partenaire était responsable de votre mauvais sommeil ?

Se réveiller plus fatigué que lorsque l’on a été se coucher avec cette sensation étrange d’avoir mal dormi, c’est un phénomène qui est sans doute arrivé à pas mal d’entre nous. Votre conjoint est peut-être responsable de cette situation. Le sommeil ne permet pas seulement de reprendre des forces, il est indispensable au développement cérébral. Limiter son temps expose à des risques certains comme un défaut de vigilance, un surpoids ainsi que plusieurs pathologies. La durée varie au cours de l’âge, un nouveau-né dort 18 heures, un enfant de 10 ans environ 10 heures, un adulte 7 heures 30.

Le sommeil

Un sommeil optimisé en présence d’un partenaire aimant

Selon une étude de l’université technique du Moyen-Orient en Turquie, la qualité de sommeil des personnes qui vivent en couple est liée à l’écoute du partenaire, à la compréhension de ses sentiments, des émotions. Les travaux réalisés sur plus de 700 volontaires en couple, âgés de 35 à 86 ans ont démontré que les personnes qui avaient un partenaire plus présent souffrent bien moins d’anxiété, de réveils nocturnes. De ce fait, la qualité est nettement améliorée. Les conclusions de cette étude ont été publiées dans la revue Social Psychological and Personality Science. Il est plus qualitatif de s’endormir près de quelqu’un d’aimant, de tendre, de se sentir ainsi en sécurité, le sommeil n’en sera que plus protecteur, réparateur. Ceux qui se sentent aimés dorment mieux que les autres.

Le sommeil est essentiel à une bonne santé

La plénitude que l’on peut ressentir près de celui qu’on aime a donc selon les experts un impact sur notre qualité de sommeil, mais un rien peut bouleverser cette tranquillité, les ronflements du partenaire, ce petit grain de sable peut alors avoir des effets contrariants, néfastes sur la qualité de sommeil. Mieux vaut avoir près de soi un compagnon à l’écoute, mais qui ne ronfle pas. Durant l’enfance, les parents transmettent la sécurité, une protection des menaces, ce qui rend les nuits plus douces. A l’âge adulte, les mêmes sentiments peuvent avoir un effet similaire, donc pour mieux dormir soyez à l’écoute de l’autre.

Le sommeil, Pixabay – condesign

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Culturisme

Une prise de protéine a entraîné le décès d’une mère de famille adepte du culturisme

Une jeune maman âgée de 26 ans a succombé à une trop forte consommation de …

Réagissez !