Accueil / Actualités / Pas-de-Calais : appel à témoins après la disparition d’une enfant

Pas-de-Calais : appel à témoins après la disparition d’une enfant

Dans le Pas-de-Calais, une disparition inquiétante a été relevée et un appel à témoins est lancé. Une enfant de a disparu depuis plusieurs jours.

Disparition de Laureelen et cet homme

Sur Twitter, la police nationale du Pas-de-Calais a lancé un appel à témoins après la disparition de Laureelen Wavelet. Cette dernière est née le 01/10/98 et les personnes susceptibles d’avoir des informations sont invitées à joindre le 03.21.44.92.41 ou le 03.21.44.92.59. Selon un dernier message des forces de l’ordre, la jeune fille se trouverait en région parisienne et notamment dans le 9e arrondissement. La presse française précise que cette enfant serait en compagnie d’un ami âgé de 48 ans. Selon les dernières informations, cette enfant entretiendrait une liaison amoureuse avec cet homme qui serait une connaissance de ses parents.

Disparition d’une enfant de 15 ans

Dans la nuit de samedi à dimanche, une disparition inquiétante a été signifiée en urgence. La situation serait assez pressante puisque la jeune fille âgée seulement de 15 ans aurait laissé un message. Dans ce dernier, elle préciserait qu’elle avait l’intention de se suicider en compagnie de cet homme. Ce dernier serait selon une source judiciaire dans un état dépressif. Au vu de l’urgence de la situation, un mandat d’arrêt a été lancé. Les forces de l’ordre ne peuvent pas localiser les Smartphones, car ils ont été retrouvés à leur domicile.

Un mystérieux message sur Facebook

La mère de cette enfant a partagé sur RTL sa profonde inquiétude : « on passe par toutes les phases, de tristesse, de très grosses angoisses. Elle est quand même avec une personne qui est instable psychologiquement ». Selon les informations du Point, Laureelen est avec un certain Christophe et il a « démissionné la semaine dernière de son travail et il a détruit son téléphone mobile ». Selon le père de la jeune fille, il souffrirait également d’une addiction à l’alcool et à la drogue. Sur Facebook, Laureelen a partagé un dernier message « Il ne s’agit pas d’un enlèvement, j’ai même dû ramer pour qu’il me prenne avec lui, de toute façon sachant qu’il allait partir, je l’aurais rejoint aussitôt son suicide consommé. Même si vous me retrouvez, il faudra me mettre les menottes pour que je n’aille pas le rejoindre », mais son père est convaincu qu’il n’a pas été écrit par Laureelen.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !