Accueil / Actualités / Des passagers d’un vol New York-Paris obtiennent une pause pipi grâce à une escale obligée en Irlande

Des passagers d’un vol New York-Paris obtiennent une pause pipi grâce à une escale obligée en Irlande

Un vol régulier, reliant New York à Paris, s »est vu dans l’obligation, pour satisfaire un besoin naturel de ses passagers -une pause pipi-, d’improviser une escale, en Irlande, selon nos confrères du sérieux quotidien britannique The Independent. Ce fait divers, insolite, au possible, découle des toilettes défectueuses d’un vieux Boeing 767, de la compagnie OpenSkies, une filiale de British Airways, et tous les usagers ont finalement pu se soulager, puis redécoller ensuite.

Avion

Une escale accordée dans un aéroport en Irlande pour les passagers pressés de satisfaire un besoin naturel : une pause pipi pour cause de toilettes défectueuses à bord

Si le vieil appareil, âgé de 26 ans, mauvais coup de publicité pour Boeing, aurait dû être pleinement opérationnel, en incluant, ce qui relevait également du confort à bord, il n’en a rien été…pour les toilette inaccessibles. La colère ne cessant de s’auto-alimenter, nourrie par les 172 passagers, a obligé l’équipage à réagir avec sagesse, pour étouffer la grogne, et promptitude, pour obtenir l’autorisation de se poser sur le tarmac de l’aéroport irlandais de Shannon. Soulignons qu’il ne restait seulement qu’une heure et trente minutes de trajet, mais que l’envie était trop pressante, pour ne pas dire oppressante, pour beaucoup. Les réparations appropriées ont été effectuées, pour pallier, définitivement, à cette défaillance.

Les passagers sont arrivés en France avec 2 heures de retard : la compagnie British Airlines a présenté des excuses par le biais officiel du quotidien The Independent

L’appareil, aux toilettes désormais en parfait état d’usage, a décollé deux heures plus tard pour atterrir à sa destination finale, avec du retard, Paris. Dans les colonnes de The Independent, la compagnie aérienne British Airways, jouissant d’une excellente réputation, très légèrement entachée, a officiellement reconnu ses torts, présenté humblement ses excuses à tous les passagers, en insistant sur le fait que sa priorité des priorités, et de loin, demeurait leur sécurité. Il s’agit d’un incident technique très rare et quelque peu surréaliste. Un malencontreux événement, relevant du même acabit insolite et isolé, s’était déjà produit au mois de novembre de cette année. Un vol de la compagnie Pakistan International Airlines avait été contraint d’atterrir à Manchester, pour le même défaut sanitaire.

Avion, Pixabay – gustavmelin0

A propos Eric Françonnet

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !