Accueil / Actualités / Peau à peau : la méthode kangourou combat le stress maternel

Peau à peau : la méthode kangourou combat le stress maternel

Le monde de la maternité reste pour de nombreuses femmes un moment de vie exaltant, mais parfois le stress peut venir gâcher tout cela et tout particulièrement lorsqu’il s’agit d’accouchements de prématurés. Le lien qui existe entre le nourrisson et la mère est sans aucun doute quelque chose de magique et de bienfaisant, une heure de peau à peau serait le meilleur moyen de faire évoluer le stress en plénitude.

Un bébé et son biberon
Un bébé et son biberon / Crédit Photo : Pixabay – mariagarzon

Le contact entre l’enfant et la mère est bien connu et de nombreux spécialistes insistent sur le fait qu’il renforcerait le métabolisme du bébé, le rythme cardiaque, la respiration ainsi que la pression sanguine en seraient considérablement améliorés et certains médecins recommanderaient cette technique « peau à peau » ou « méthode de kangourou » pour les enfants fragiles ou prématurés, tout particulièrement ceux qui sont en soins intensifs. La mère peut également tirer profit de ce moment de sérénité, ce lien corporel renforcerait l’épanouissement et la confiance tout en faisant disparaître le stress.

La disparition du stress favorisé par le peau à peau avec le bébé

L’anxiété lorsque l’on vient d’accoucher et de surcroît d’un enfant prématuré est très importante, les scientifiques ont fait une expérience, ils ont comparé le stress de la mère et du bébé une heure après le « peau à peau » et il avait disparu pour laisser place à la plénitude de la mère et de l’enfant alors que si l’on sépare le nourrisson de la mère, la protection disparaît et le stress réapparaît  ainsi que l’anxiété.

La méthode du kangourou existe depuis les années 80

Il naît chaque année dans le monde plus de 15 millions d’enfants prématurés, la technique « peau à peau » pourrait en effet réduire les risques de santé future du bébé. Cette méthode du kangourou a été inventée dans les années 80 à Bogotá en Colombie, elle venait remplacer le manque de couveuses, la chaleur corporelle était naturellement régulée et de nombreux prématurés ont pu être sauvés. Le premier geste après un accouchement, n’est-il pas de mettre le nourrisson sur le ventre de sa mère ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Se raser le maillot

La très en vogue épilation génitale n’est pas dénuée de tous dangers

Un récent sondage révélait que 20% des Françaises avaient adopté l’épilation intégrale. La chasse aux poils pubiens …

Réagissez !