LOADING

Type to search

Pesticides : la mort d’un viticulteur entraîne une plainte

3 années ago
Share

Les pesticides sont dangereux et ils seraient à l’origine de la mort d’un viticulteur qui avait recours à une certaine substance pour son travail.

Pesticide

Pesticide

Les pesticides sont susceptibles d’être à l’origine de maladies et tous les utilisateurs sont invités à la prudence. L’affaire qui est portée devant la justice permettra peut-être à des personnes d’effectuer un lien entre l’utilisation de ces produits et le développement des pathologies. Un homme est décédé en 2012 des suites d’un cancer qui avait été favorisé par les pesticides qui sont connus pour leur risque accru. En effet, des études épidémiologiques ont montré depuis les années 80 le lien entre la maladie et cette exposition.

Une plainte contre X à cause de ce pesticide

De plus, les pesticides seraient liés à l’apparition du cancer de la prostate, de la maladie de Parkinson ou encore de la leucémie que ce soit chez les adultes ou les enfants. Ces derniers exposés durant le développement au cours de la grossesse ont un risque accru de maladies, car les pesticides sont présents dans le sol, l’eau et dans l’air. La famille du Bordelais décédé en 2012 souhaite ainsi obtenir réparation, c’est pour cette raison qu’elle porte plainte pour homicide involontaire contre X selon Le Parisien. Son cancer serait lié à son travail puisqu’il utilisait de l’arsénite de sodium.

Les pesticides entraînent des dommages collatéraux

Il faut savoir qu’il avait eu recours à ce produit pendant plus de quatre décennies et cette exposition avait donc favorisé le développement du cancer. La France l’a interdit en 2001, mais ceux qui l’ont utilisé avant cette date ont été confrontés à des dommages collatéraux. Certaines associations estiment que l’interdiction était tardive notamment lorsque l’on sait que les dangers de l’arsénite étaient référencés depuis le milieu des années 50. Pour rappel, ce produit phytosanitaire présente un effet fongicide.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *