Accueil / Actualités / Petit-déjeuner : la réussite scolaire des enfants impactée

Petit-déjeuner : la réussite scolaire des enfants impactée

Les résultats scolaires seraient bien meilleurs chez certains enfants s’ils prenaient le temps de peti-déjeuner le matin avant de partir à l’école. Une nouvelle étude de santé publique du Pays de Galle vient de démontrer l’utilité de ce premier repas de la journée et le fait qu’il est le lien direct avec les performances scolaires de l’enfant et de l’adolescent.

Les chercheurs de l’université de Cardiff au Pays de Galle ont publié une nouvelle étude dans le journal « Hearth Nutrition » et les résultats de cette enquête sont édifiants, un petit déjeuner équilibré composé de produits laitiers, céréaliers, de fruits pris le matin avant de partir pour l’école permettrait d’avoir de bien meilleures notes à l’école, les enfants qui partiraient le ventre vide auraient des résultats bien moins performants. De nombreuses recherches ont déjà mis en évidence la relation existante entre le fait de prendre une collation le matin et la réussite scolaire, mais c’est la première fois qu’une étude révèle vraiment le lien entre le fait de prendre un petit déjeuner et celui d’avoir de meilleures notes. L’auteur principal de cette enquête a mis en évidence que de bons produits consommés le matin amélioreraient les résultats scolaires, mais à contrario, la consommation de bonbons, de chips n’aurait aucun effet bénéfique pour la concentration ni pour de meilleurs résultats.

L’absence de petit-déjeuner nuit aux résultats scolaires

Certaines écoles en Angleterre fournissent des petits déjeuners aux enfants et tout particulièrement dans les zones défavorisées selon Pourquoi Docteur. Arriver à l’école le ventre vide ne permet pas à l’enfant de se consacrer pleinement à son travail, une perte d’attention nuit aux bons résultats.

Des enseignants constatent l’absence du petit-déjeuner

La France est également concernée par ce problème et selon une étude du centre de recherche de l’étude et de l’observation des conditions de vie (CREDOC), les enseignants à hauteur de 47% constateraient que de nombreux enfants arrivent en classe sans avoir pris le temps de petit-déjeuner. Les adolescents sont également très enclins à sauter ce premier repas de la journée et cela entraîne forcément des carences et un déséquilibre alimentaire, pour compenser, ils consomment aux autres repas des proportions plus importantes. La nutrition c’est l’équilibre et c’est l’assurance d’une bonne réactivité et le petit déjeuner doit rester une priorité pour les enfants.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !