Accueil / Actualités / Photophobie : causes, symptômes, traitements… Tout savoir sur ce trouble oculaire

Photophobie : causes, symptômes, traitements… Tout savoir sur ce trouble oculaire

La photophobie est un ensemble de symptômes plus qu’une maladie oculaire rare, elle se caractérise par une sensibilité accrue à la lumière. Dans les cas les plus prononcés, on peut même parler d’intolérance complète à la lumière.

Fatigue

Qu’est-ce que la photophobie ?

Toutes les sources de lumière sont donc sources de douleurs : la lumière du soleil (lumière naturelle), la luminosité du ciel, mais aussi les lumières artificielles (lumières fluorescentes, lumières incandescentes, écran d’ordinateur…), et même la lumière de flammes de bougies ou bien les feux des voitures par exemple.

Ce trouble de la vision, ponctuel ou chronique, plus ou moins intense (allant de la gêne à la douleur) incite les sujets à rechercher l’obscurité.

Les personnes aux yeux clairs sont bien plus exposées à la photophobie que celles aux yeux foncés. Les personnes aux yeux bleus ou verts sont donc plus assujetties à ce trouble car la pigmentation des couches multiples de l’œil sont moindres et permettent moins à ces personnes de lutter contre les effets de la lumière.

Quelles sont les causes de la photophobie ?

  • Les causes de ce trouble oculaire peuvent-être multiples, les inflammations de l’œil, comme la conjonctivite et la kératite (inflammation de la cornée), inflammations de l’uvée ou de l’iris, sont susceptibles d’être à l’origine de la photophobie.
  • D’autres causes de ce problème visuel sont les migraines et le blépharospasme (contraction involontaire des paupières).
  • Tout comme la méningite qui est, elle, une inflammation des méninges, dans ce cas, le sujet souffrant se replie souvent sur lui-même, afin de se protéger de la lumière mais également pour diminuer les céphalées.
  • La sécheresse oculaire peut également être une des causes de la photophobie chez certains individus, tout comme une carence en vitamine B2 ou la consommation de substances (telles que des drogues ou certains médicaments).
  • La dystrophie cornéenne de Fehr, maladie héréditaire, cause également certains cas de photophobie.

Quels sont les symptômes de ce trouble visuel handicapant ?

  • Les personnes sensibles à la lumière ont tendance à plisser les yeux, voire à fermer complètement les yeux, dans le cas où ils garderaient les yeux ouverts, un larmoiement excessif en découlerait.
  • Une sensation de brûlure aux yeux se fait ressentir chez les sujets les plus sensibles et chez lesquels la photophobie est la plus prononcée.
  • Les sujets peuvent également ressentir une fatigue oculaire, avoir une vision trouble, mais aussi dans le cas de photophobies plus intenses ils peuvent avoir des maux de tête et migraines, des nausées ou vomissements, des inflammations au niveau des yeux (yeux rouges, gonflés, irritations…), une raideur au niveau de la nuque
  • La photophobie, peut aussi induire une augmentation de la pression intra oculaire (glaucome).

Prévention et traitement de la photophobie

Avant tout lorsque vous détectez les signes et symptômes caractéristiques de la photophobie, il est important d’aller consulter un ophtalmologue. En effet, ce spécialiste de la vue, va dans un premier temps diagnostiquer et traiter les maladies associées et causant ces troubles (kératite, conjonctivite, uvéite, abrasions, inflammations…)

Il vous expliquera aussi ce qu’il est recommandé de faire et de ne pas faire.

Ce qu’il ne faut pas faire

Ne pas porter des lunettes de soleil à l’intérieur : parce que cela peut augmenter la photosensibilité et le retour à la lumière extérieure sera encore plus agressif.

Ce qu’il faut faire

  • Il est fortement conseillé de porter des casquettes et chapeaux pour sortir qui diminueront la luminosité de la lumière.
  • Il est recommandé également de porter des lunettes teintées roses: ces lunettes permettent de filtrer certaines couleurs comme le vert et le bleu et donc de diminuer l’intensité lumineuse perçue. La teinte FL-41, a notablement permis de diminuer les migraines chez certains patients et soulagé les douleurs chez les patients atteints de blépharospasme.

Lunette de vue

  • Lors de travaux sur ordinateur, il est aussi conseillé de baisser la luminosité de l’écran, et de réduire les contrastes et de mettre un fond sombre.

Ordinateur

  • Dans le cas où une carence en vitamine B2 causerait la photophobie, le traitement peut reposer sur une supplémentation en vitamine B2 et une adaptation du régime alimentaire.
    Certains aliments sont effectivement recommandés dans le cas de la photophobie, tels que le paprika, les épinards, le navet ou encore la chicorée car ils contiennent une teneur élevée en zéaxanthine.
  • Utiliser des médicaments selon la pathologie sous-jacente et causant la photophobie…

Comme vous l’aurez compris afin de traiter la photophobie qui est un ensemble de symptômes dus à d’autres troubles ou pathologies, il faut avant tout traiter la cause et donc les pathologies maîtresses de cette hyper sensibilité à la lumière.

Fatigue, Pixabay – Concord90
Lunette de vue, Pixabay – Unsplash
Ordinateur, Pixabay – FirmBee

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Enfant

Un appel mobilisateur aux dons des internautes va permettre à Louis, âgé de 5 ans, de suivre un apprentissage pour manger

C’est une belle aventure humaine qui se dessine pour le petit Louis, âgé de 5 …

Réagissez !