Accueil / Actualités / Des physalies représentent un danger sur les plages bretonnes

Des physalies représentent un danger sur les plages bretonnes

Cet animal étrange, dangereux, aquatique s’est invité sur les plages de Bretagne ce week-end. En se baladant sur les côtes, elles peuvent être visibles, elles ressemblent à des ballons transparents. Il ne faut pas se fier à cette forme étrange, elles sont venimeuses. Elles ont été très souvent comparées à des méduses alors qu’en fait ce sont des siphonophores marins, elles appartiennent à la catégorie d’animaux marins vivant à la surface des mers, des océans. La physalie se compose de quatre types de polypes, l’un d’eux assure la reproduction, formées de plus de 90% d’eau, elles sont translucides, ce qui leur donne un air étrange presque inquiétant. Elles se révèlent pourtant être dangereuses pour l’être humain.

Enfant à la plage

Les plages de Bretagne ont été envahies par cet animal étrange, dangereux et venimeux

Sa forme peut être confondue à un sac plastique oublié su la plage, mesurant entre 15 et 20 centimètres. Elles comportent un sac gonflé d’air appel flotteur ce qui lui permet de naviguer au gré des vents, des courants. Elles sont peu engageantes. Les tentacules présentes sous le flotteur possèdent des milliers de harpons microscopiques, ils injectent le venin. Elles peuvent mesurer jusqu’à 40 mètres, ces animaux marins restent fragiles, elles se rompent facilement. Les physalies sont responsables de brûlures extrêmement douloureuses au niveau de la peau. Une consultation chez un médecin s’impose car d’autres symptômes plus graves peuvent être constatés. En cas de contact avec ce genre d’animaux marins, il est conseillé de retirer les tentacules qui collent à la peau sans les crever.

Des symptômes graves sont très souvent mis en évidence chez la personne touchée

Toute personne présentant ce genre de symptômes doit être conduit dans un établissement de santé le plus rapidement possible. Dans tous les cas, toutes les piqûres même bénignes doivent faire l’objet d’une consultation médicale. Les physalies viennent de faire leur apparition sur les plages du Finistère, surtout ne pas les toucher, elles sont très urticantes. Le contact avec ces animaux peut provoquer des arrêts cardiaques d’où l’importance de mettre en garde tous les promeneurs en ce week-end. Même si le temps ne se prête pas à la baignade, il est recommandé de ne pas toucher à ces animaux étranges, elles sont d’autant plus sournoises car leurs longs filaments sont très difficiles à repérer dans l’eau. Même mortes, desséchées, elles restent venimeuses, plus de 10% des piqûres ont présenté des signes de gravité.

Enfant à la plage, Pixabay – DariuszSankowski

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Alcool

Le binge-drinking bouleverse le cerveau, même au repos, des jeunes s’y adonnant

Une hyper-alcoolisation, qualifiée de binge-drinking (dans notre langue de Molière, nous disons aussi « biture express » …

Réagissez !