Accueil / Actualités / Une pile au lithium a provoqué le décès d’une fillette de trois ans, l’enfant l’aurait avalée il y a plus d’un an

Une pile au lithium a provoqué le décès d’une fillette de trois ans, l’enfant l’aurait avalée il y a plus d’un an

Les parents vont porter plainte contre l’hôpital qui a pris leur enfant en charge. En effet, le personnel médical n’aurait pas décelé le problème dès l’arrivée de l’enfant aux urgences. La petite Faustine âgée de trois ans avait avalé une pile ronde, celle que l’on trouve dans les montres. Après son admission le 11 juillet 2016 pour détresse respiratoire, les médecins l’auraient soignée pour une bronchite, ils n’ont pas jugé bon d’effectuer une radio, des séances de kiné pour seules prescriptions. Après un an d’opérations diverses, l’enfant est décédée dans la nuit du 14 juillet dernier.

Hôpital

Les enfants en bas âge ont l’habitude de tout porter à la bouche, les parents doivent redoubler d’attention afin d’éviter ce genre d’accident dramatique qui peut avoir des conséquences très graves

Le lithium est utilisé pour prolonger la durée des piles. Ses effets sur la santé sont nombreux, par inhalation (des sensations de brûlures, une toux, une respiration difficile, sur la peau, des rougeurs peuvent survenir), par ingestion, des douleurs abdominales, des nausées, des vomissements, des crampes sont à redouter. Cette substance est corrosive pour les yeux, elle peut aussi causer un œdème pulmonaire. La taille des piles plates au lithium s’est considérablement réduite, à tel point que certaines d’entre elles sont prénommées « bouton« . Elles peuvent être aisément avalées par les jeunes enfants et provoquer un étouffement mais en raison de leurs composés chimiques, elles occasionnent des lésions très dangereuses.

Ces piles sont désormais utilisées dans de nombreux produits de la vie courante

Malheureusement des accidents peuvent très vite tourner au drame, asphyxie, brûlures chimiques, sous l’effet de la chaleur dans l’œsophage, la muqueuse peut se détruire en moins de 15 minutes suivant le contact avec le lithium. Les piles rondes, plates, au lithium sont couramment prises pour des sucreries par les jeunes enfants, c’est pour cela qu’il est primordial de ne jamais les laisser en contact avec ces produits. C’est malheureusement ce qui est arrivé à la petite Faustine qui est décédée dans la nuit du 14 au 15 juillet dernier à Pont de Cheruy en Isère. Durant plus d’un an, la fillette a subi de maintes opérations afin de réparer les dégâts causés par le lithium. Les médecins lors de l’admission de l’enfant en juillet 2016 n’ont pas pratiqué une radio, est-ce une faute professionnelle ? La justice devra décider car les parents ont choisi d’engager une procédure judiciaire afin de comprendre ce qui s’est passé, pourquoi leur enfant est décédée.

Hôpital, Pixabay – vitalworks

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Octobre rose : se concentrer davantage sur le dépistage du cancer du sein

La ligue veut pour cette édition 2017 retrouver le message initial, celui de la mobilisation …

Réagissez !