Accueil / Actualités / Piqûres de moustiques : une solution irréalisable pour les éviter

Piqûres de moustiques : une solution irréalisable pour les éviter

Pour les piqûres de moustiques, il existe une solution radicale pour les éviter, mais elle reste irréalisable. En effet, ces insectes sont dotés de « pouvoirs », car ils ont la capacité de détecter un humain avec une précision surprenante.

Moustique tigre
Moustique tigre / Crédit Photo : Pixabay – mikadago

Les piqûres de moustiques sont désagréables et certaines personnes sont moins gênées que d’autres par ces insectes dévoreurs de sang. Tous les étés à la même époque, ils envahissent nos soirées fraîches et nos chambres pour s’adonner à leur plaisir favori, nous piquer le plus possible. De nombreux produits existent sur le marché, mais ils ne se révèlent pas toujours être à la hauteur de nos espérances.

Les piqûres de moustiques sont malheureusement inévitables

Une nouvelle étude qui nous vient tout droit des États-Unis nous informe et nous donne enfin la solution pour se débarrasser une bonne foi de ces insectes : « arrêter de respirer ». Paraît-il que cela marche à tous les coups, mais le drame c’est que cela se révèle impossible pour notre survie. Les chercheurs qui ont réalisé cette étude se sont rendus compte que c’est de cette façon que les moustiques repéraient leurs proies, notre souffle qui est chargé en CO2. Les résultats de cette étude ont été publiés dans la revue « Current Biologie », les femelles moustiques trouvent la bonne personne, elles utilisent leur odorat, leur vue et ainsi elles détectent la chaleur du corps humain.

Des moustiques suivent le CO2 à la trace pour traquer les proies

Les scientifiques ont mis en évidence que le moustique suivait l’odeur du CO2 que le corps rejette, en un mot notre respiration attire le moustique, il peut nous sentir à plus de 50 mètres et il nous voit à plus de 15 mètres, le détecteur thermique lui sert à bien viser l’endroit où il va piquer, une performance pour cet insecte que l’on pourrait croire idiot et bien la nature est bien faite, son appétit développe en lui une capacité à se repérer et à se nourrir de façon intelligente.

Cette étude ne sert pas vraiment la science, elle se révèle être inutile pour l’instant, il se pourrait tout de même que ces résultats puissent venir en aide aux fabricants qui pourraient trouver enfin le futur répulsif 100% efficace, sans odeur, inodore et de ce fait plus jamais de piqûres sur les terrasses lors de nos soirées d’été.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !