LOADING

Type to search

Les plaies guérissent plus vite si l’on se blesse la journée

2 semaines ago
Share

Les résultats d’une étude britannique viennent de démontrer que les plaies faites dans la journée se cicatrisent plus vite. Des révélations qui pourraient avoir un impact très positif sur les interventions chirurgicales ainsi que sur de prochains nouveaux traitements qui accélèrent la cicatrisation. L’horloge biologique a donc un rôle à jouer dans la cicatrisation de plaies et autres blessures, elle agirait sur les cellules de la peau pour une meilleure guérison, plus rapide. Dans la majorité des cas, les plaies, les petites coupures de la vie courante restent bénignes, elles ne nécessitent que très peu de soins, pas de consultations médicales.

Doigt en sang

Une plaie est une déchirure causée par une chute, un accident, une morsure, un contact avec un outil, un objet tranchant, sa taille, sa profondeur peuvent varier

Le seul danger d’une plaie, c’est l’infection plus particulièrement le tétanos. Il est important de bien soigner une plaie même une qui paraît insignifiante, car il y a toujours la possibilité que celle-ci s’infecte. Afin de favoriser la cicatrisation, une crème peut être efficace, toujours l’appliquer après une totale désinfection des tissus. Il faut se diriger vers un médecin lorsque la plaie saigne beaucoup, que le rappel du tétanos n’a pas été fait depuis 10 ans. Il faut savoir que les plaies faites avec de la terre lors d’une chute par exemple sont plus à risque de contenir de la toxine du tétanos. Le potentiel de guérison d’une plaie dépend en partie des conditions locales, de l’état de la personne. Il existe des facteurs qui retardent la guérison, une insuffisance rénale, hépatique, une anémie, le diabète. Les pansements que l’on trouve aujourd’hui sur le marché sont de bons produits, ils laissent passer les gaz comme la vapeur d’eau cela empêche le passage des bactéries.

Une nouvelle étude vient de mettre en évidence qu’une personne ayant subi par exemple une brûlure la nuit mettrait 10 jours de plus à guérir que celle qui a subi le même traumatisme la journée

Les biologistes britanniques sont responsables de cette étonnante découverte. Choisir le moment où l’on va se faire mal, bien sûr c’est impossible sauf si la démarche est délibérée. En espérant que cela n’arrive jamais, il est plus judicieux de se couper, de se brûler la journée, la capacité de cicatrisation est plus rapide que la nuit. Cette découverte pourrait être le début de pistes intéressantes sur les interventions chirurgicales, sur la mise au point de nouveaux traitements capables d’accélérer la guérison des tissus. Selon l’étude, les brûlures mettent en moyenne 60% plus de temps à se cicatriser si elles se produisent la nuit. Selon les scientifiques, ce sont les cellules de la peau se déplaçant plus vite la journée qui permettent cette cicatrisation plus rapide. Le collagène, une protéine qui forme la structure de l’épiderme se dépose en grande quantité sur la plaie la journée plus que la nuit. Cette découverte est sans une avancée pour le futur.

Doigt en sang, Pixabay – TC-TORRES

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *