Accueil / Actualités / Un plan de lutte contre les violences faites aux enfants

Un plan de lutte contre les violences faites aux enfants

La ministre des familles, de l’enfance, des droits des femmes présentera le 1er mars le dernier plan du quinquennat de François Hollande. Ce plan de lutte contre les violences faites aux enfants devrait s’échelonner sur plus de trois ans, de 2017 à 2019. En 2006, l’observatoire national de l’enfance recensait plus de 77 500 cas connus d’enfants de moins de 15 ans en danger. L’impact psychologique des violences sur l’enfant est plus grave que sur l’adulte, du fait de leur fragilité, de leur immaturité, il est en pleine construction. Les jeunes sont vulnérables, même s’ils n’en ont pas toujours le souvenir, il garde des violences subies des symptômes envahissants, ce qui entraîne des troubles du comportement, de la personnalité, de l’attention…

Violences

Il est important de protéger les enfants des violences

Il faut intervenir le plus tôt possible. Pourquoi un enfant est maltraité ? Parfois peu de chose déclenche l’irréparable, le geste de trop, il parle trop, il ne veut pas manger, il bouge trop, il a échappé à la surveillance, il a cassé quelque chose, tout est alors prétexte à le frapper, lui infliger des souffrances, des humiliations. La société en laissant faire de tels agissements sur les enfants porte une lourde responsabilité. Afin de lutter contre ces violences, le gouvernement va mettre en place un plan qui va avoir deux missions importantes.

Le gouvernement déclenche un plan spécifique pour supprimer les violences

Dans un premier temps, mieux recenser les formes de violences afin de prendre en charge les victimes le plus tôt possible, sensibiliser la population à travers une campagne numérique dont le slogan sera enfants en danger, dans le doute agissez. Le gouvernement veut également mettre en place des mesures afin d’enrayer le phénomène des bébés secoués. Le plan va également former un groupe de travail qui aura pour mission de limiter l’accès des mineurs à la pornographie. L’association la voix de l’enfant va lancer début mars une campagne de communication avec l’acteur Bruno Solo qui mettra en évidence le 119, un numéro de téléphone national, gratuit pour les enfants en danger. La maltraitance touche tous les milieux, aujourd’hui encore trop de jeunes subissent des coups, des humiliations, des viols, des punitions sordides.

Violences, Pixabay – Alexas_Fotos

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Cigarette

24.5 % des 15/75 ans ont adopté la cigarette électronique en 2016

La cigarette électronique a connu un véritable succès ces dernières années notamment en 2012. Cet …

Un seul commentaire

  1. ENFIN il y a du mieux … !! J’ai lu au travers du livre de Céline Raphael – La démesure – Elle raconte au travers de son livre son parcours hors-norme pour lever le tabou de l’enfance maltraitée. C’est un texte optimiste sur la reconstruction : après les violences subies dans sa propre famille, puis dans les familles d’accueil et les foyers de placement ; Céline Raphaël a fait condamner son père, permis à sa sœur de s’extraire de sa famille maltraitante, et poursuivi ses études…

Réagissez !