Accueil / Actualités / Plante tueuse de frelons asiatiques : les compétences de la Sarracenia

Plante tueuse de frelons asiatiques : les compétences de la Sarracenia

La Sarracenia est parmi les plantes carnivores les plus simples à cultiver, elle est extrêmement vorace et ses feuilles parviennent à capturer des insectes par millier comme les frelons asiatiques, les fleurs peuvent atteindre plus de 90 centimètres de hauteur. Le jardin des plantes de Nantes où est cultivée cette variété très amusante raffolerait de frelons asiatiques, cet ennemi incontournable de nos déjeuners en plein air.

La sarracénie
La sarracénie

Le frelon attiré par les phéromones de la plante tombe dans l’une des tiges et il est pris au piège. Comme il ne peut plus s’échapper il est digéré par les sucs vénéneux de la plante carnivore. Le frelon est un prédateur, un ennemi des apiculteurs, car il est une terreur pour les abeilles. Le frelon asiatique est facilement reconnaissable, allongé et assez gros. Venu d’Asie, il est coloré de jaune et de rouge, il est susceptible de provoquer un choc respiratoire, un œdème de Quincke.

Trois frelons asiatiques pris au piège par la Sarracenia

Cette plante est cultivée depuis 2010 au jardin des plantes de Nantes et c’est tout à fait par hasard qu’un jardinier botaniste s’est rendu compte que ces insectes étaient attirés par cette plante carnivore, un spécialiste des insectes au Muséum d’histoire naturel au vu de cette découverte a décidé d’étudier de plus près le contenu de ces plantes, chaque tige abritait trois frelons selon Le Parisien.

Des frelons asiatiques attirés par cette plante tueuse et carnivore

Cette découverte est intéressante, mais pas assez pour éradiquer cette espèce qui pollue nos étés et bouleverse la vie des ruches où les nombreuses abeilles travaillent. La plante carnivore ne peut par elle-même détruire tous les frelons, elle pourra peut-être servir comme appât. Les apiculteurs devraient installer ces plantes carnivores prés de leurs ruches, les abeilles seraient protéger de ces insectes. Pourquoi ne pas déposer sur nos tables de terrasse ce genre de plantes ? C’est joindre l’utile à l’agréable.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Chauve-souris

Chauve-souris enragée dans la Drôme : les conseils sanitaires émanant de la préfecture

Les chauves-souris sont des animaux insectivores très utiles et légalement protégées. La découverte d’un de …

Réagissez !