La fumée d'e-cigarette

Ploom : la cigarette électronique concurrencée par le vaporisateur de tabac

La cigarette électronique a déjà séduit de nombreux consommateurs, mais elle a désormais un concurrent baptisé vaporisateur de tabac.

Avec la cigarette électronique, le marché du tabac était malmené puisque cette alternative a déjà séduit de nombreux consommateurs. Toutefois, l’industrie n’a pas dit son dernier mot et elle revient en force avec un nouveau produit. Ce dernier se trouve donc à mi-chemin entre la cigarette électronique et le tabac classique. Ce sont les buralistes qui ont la charge de le commercialiser et il sera disponible en France que ce soit à Paris ou dans d’autres villes. Le vaporisateur de tabac a été lancé par Japan Tobacco International réputé dans ce secteur.

Quelle est la différence avec une cigarette électronique ?

Le concept est assez simple puisqu’il reprend la méthode de la cigarette électronique. Vous avez donc comme le montre la vidéo une cigarette et il suffit d’insérer des cartouches. Ces dernières sont toutefois différentes puisqu’elles contiennent du tabac et elles sont présentées comme des dosettes dans un packaging ressemblant à celui des cigarettes classiques. Contrairement à la cigarette électronique, vous aurez du tabac, mais l’impact sera moins important sur la santé selon le fabricant. En effet, Ploom utilise le concept du chauffage alors que la cigarette classique utilise la combustion. Cette dernière est réputée pour être néfaste pour l’organisme.

Quel est l’impact sur la santé

Les similitudes avec une cigarette électronique sont nombreuses puisque ces dosettes ou capsules peuvent être aromatisées (épicé, doux, mentholé…). Pour obtenir ce vaporisateur de tabac, vous devrez débourser 33.90 euros et il est possible de le réutiliser autant de fois que vous le désirez. Il vous suffira ensuite d’acquérir ces nouveaux paquets contenant des capsules et ils sont vendus 6 euros la boite de 12. Ce concept est-il plus avantageux pour le budget ? Il faut noter que la capsule dure en moyenne 10 minutes contre 5 minutes pour une cigarette classique et un mois pour la cigarette électronique. Au niveau de la santé, les risques sont similaires à ceux dévoilés pour le tabagisme classique. Il faudra donc attendre quelques études pour déterminer son pouvoir nocif.

Présentation de Ploom

En 2020, la cigarette électronique a toujours autant la cote

Si vous souhaitez arrêter le tabac, vous avez désormais de nombreuses possibilités aussi variées qu’intéressantes. Il suffit de naviguer sur le site https://www.kumulusvape.fr/3-cigarette-electronique pour comprendre que le catalogue est très vaste, vous n’aurez aucune difficulté pour dénicher l’accessoire qui vous correspond le plus.

  • Vous trouverez des kits complets qui sont adaptés aux novices, mais également aux experts.
  • Ce sont des modèles 2 en 1 qui permettent de commencer du bon pied avant d’acheter une cigarette électronique traditionnelle par exemple.
  • Plusieurs formats sont disponibles, vous aurez diverses autonomies et surtout plusieurs coloris très sympathiques.

En effet, ces kits sont également considérés comme des accessoires de mode à part entière et il ne faut pas les négliger. En termes de prix, la fourchette est également très large, il faut prévoir aux alentours de 20 euros pour des kits PockeX AIO Aspire contre près de 70 euros si vous souhaitez adopter le Pack T80 Zenith Pro. Vous pourrez trier tous les résultats grâce à quelques critères très réjouissants comme les promotions, les nouveautés, les origines, mais également les types de réservoirs ainsi que les couleurs. En 2020, la cigarette électronique a donc de beaux mois devant elle et son succès n’est plus à prouver.

One Reply to “Ploom : la cigarette électronique concurrencée par le vaporisateur de tabac”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *