Pollution à New Delhi : l’Inde teste la circulation alternée

La pollution à New Delhi en Inde est un véritable problème de société, car l’air devient quasiment irrespirable dans certaines zones. Les autorités compétentes ont décidé de réagir en mettant en place une circulation alternée.

Si la pollution est importante à Paris aux heures de pointe près des axes de circulation, celle référencée du côté de New Delhi en Inde est encore plus importante. Ce premier test est donc une phase d’expérimentation et les autorités compétentes attendent les résultats. Si ces derniers s’avèrent être encourageants, les habitants pourraient constater la généralisation de ce procédé comme le stipulent les médias locaux.

Une circulation alternée à New Delhi pour améliorer la qualité de l’air

L’Inde met en place un concept similaire à celui proposé en France par les politiciens. En effet, à Paris, une expérimentation sur les plaques d’immatriculation est proposée. Ainsi jusqu’au 15 de ce mois, seules les voitures qui sont impaires ont l’occasion d’emprunter les routes indiennes. Les autres doivent attendre les jours pairs. Cela peut s’avérer être une bonne idée, mais des habitants à New Delhi auront sans doute recours à un achat de plaque d’immatriculation pour qu’elle corresponde aux jours. L’Inde est obligée de réagir face à une pollution qui ne cesse de prendre une réelle ampleur, car les seuils ont même tendance à être 10 fois supérieurs à la normale.

L’Inde propose des plaques en fonction des jours pour réduire le nombre de voitures

La pollution est problématique, car il est important de noter que plus de 8.5 millions de voitures empruntent les routes de New Delhi. Cela est à l’origine de conséquences désastreuses notamment pour la santé. En France, plusieurs études ont déjà montré que les risques pour les poumons étaient importants. La pollution causée par les particules fines peut provoquer de l’asthme et cela s’avère être très problématique pour les personnes fragiles comme les seniors, les nourrissons ou les individus victimes de problèmes respiratoires.

New Delhi, Pixabay – ssbmaccom

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !