LOADING

Type to search

La pollution par le plastique, un réel problème d’actualité, l’eau du robinet n’est pas épargnée

2 mois ago
Share

Les plastiques transformés en micro particules polluent notre planète. Il menace la santé des animaux marins, terrestres. Le plastique menace l’eau du robinet après avoir contaminé les lacs, les océans, les mers…. L’homme n’est pas épargné par cette pollution massive. Une nouvelle étude vient de confirmer que plus de 12 pays sont concernés par cette contamination au niveau du robinet par des fibres plastiques, soit plus de 83% des échantillons testés.

Eau

L’humanité est de plus en plus accro au plastique, pourtant, il entache notre chaîne alimentaire

L’utilisation des matières plastiques remonte à l’antiquité, les Égyptiens utilisaient des colles à base de gélatine d’os, de caséine de lait, d’albumine d’œuf. C’est seulement à partir du 19e siècle qu’il y a eu la mise au point de nouvelles matières, les plastiques semi synthétiques. Après 1945, les plastiques seront essentiellement fabriqués à partir de pétrole, de gaz naturel. Aujourd’hui, ils sont partout, ils ont envahi notre quotidien au point de nous empoisonner. Résistants, légers, polyvalents, durables, ils occupent de plus en plus de place dans nos vies, ils ont remplacé le bois, le verre, le métal. Malheureusement, l’augmentation de la consommation de ces plastiques s’est accompagnée d’une hausse importante de déchets, cela pose de graves problèmes notamment pour l’environnement. Actuellement la recherche travaille à la fabrication de nouveaux plastiques moins polluants : les bio plastiques.

En quelques décennies, l’accumulation des déchets plastiques dans la nature est devenue un problème majeur

De nombreuses études ont déjà démontré que les plastiques polluaient notre environnement. Une nouvelle étude mise en évidence par The Guardian nous informe que l’eau du robinet est touchée par cette pollution soit plus de 83% des échantillons testés étaient contaminés par des fibres plastiques. Ce sont les Etats-Unis les plus concernés par cette contamination à hauteur de 94%, la France, l’Allemagne, le Royaume-Uni ont les taux les plus bas, même s’ils sont moins élevés, cela reste tout de même très inquiétant. L’incidence sur la faune est prouvée quant à celle sur l’homme, les nanoparticules peuvent s’infiltrer dans l’organisme. Les risques réels restent encore à déterminer. Afin de limiter la consommation de fibres plastiques, optez pour les bouteilles en verre, les carafes filtrantes. Cette petite précaution est sans doute comme une bouteille à la mer, vouée à un échec moindre, mais au vu de la prolifération des plastiques, il vaut mieux se montrer vigilant.

Eau, Pixabay – ATDSPHOTO

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *