Pompiers : ils souhaitent abandonner le 18 au profit du 112

Les pompiers proposent d’abandonner le 18 pour privilégier le 112. Le nombre en France est de 250.000, chaque année, un Français sur trois sollicite le 18, les pompiers reçoivent 20 millions d’appels par an. Le nombre de volontaires dans les casernes a légèrement augmenté en 2014 après avoir connu un fléchissement.

Pompier
Pompier / Crédit Photo : Wikimédia – Rama

Ce mercredi 23 septembre s’ouvre le congrès national des sapeurs-pompiers à Agen et cela jusqu’au 26 septembre prochain. Ils vont proposer d’abandonner le numéro fétiche 18 pour mettre en place un numéro unique pour tous les secours le 112. Le but de cette décision, c’est l’économie, cette proposition éviterait de fermer des casernes supplémentaires alors que 1000 ont déjà été supprimées depuis dix ans. À l’heure actuelle, il existe une centaine de centres de réception du 18, un par département, il faut ajouter à cela les 400 centres qui sont sous le contrôle de la police, de la gendarmerie et du SAMU. Le président de la fédération nationale des sapeurs pompiers de France a déclaré que c’était une solution à envisager au vu des économies à faire.

Changer le 18 pour joindre les pompiers dans le cadre des économies

La vocation de sapeurs pompiers n’attire plus les jeunes depuis quelques années, une baisse a été constatée en 2013, ils n’étaient que 192.314, mais depuis 2014, une légère hausse a permis de voir les chiffres regrimper, un sursaut de 1442 personnes, ces statistiques ont été communiquées par la direction générale de la sécurité civile et de la gestion des crises selon Lacroix. Serait-ce l’effet du plan qui a été lancé par François Hollande et le premier ministre ? Ils avaient annoncé 200.000 pompiers volontaires d’ici 2017, le président de la République s’était engagé à améliorer la vie des volontaires en leur facilitant l’accès aux logements sociaux près des casernes. Le métier a aussi connu depuis ces deux dernières années un regain de femmes et de jeunes.

Un congrès pour discuter de l’avenir des pompiers volontaires

Ce numéro unique 112 permettra de gérer tous les appels et un système de géolocalisation sera mis en place, les appels de détresse seront ainsi identifiés et dirigés vers le centre correspondant, la police, le SAMU, les pompiers. Lors de ce congrès, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve fera le bilan des 25 mesures que le chef de l’état avait annoncées pour relancer le volontariat en France.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *