Accueil / Actualités / Porto Rico : une amende distribuée contre l’obésité infantile

Porto Rico : une amende distribuée contre l’obésité infantile

À Porto Rico, une amende pourrait être proposée aux parents dans le but de vaincre l’obésité infantile qui fait des ravages dans le monde.

Obésité infantile
Obésité infantile

L’obésité est un problème dans de nombreux pays, mais Porto Rico souhaite mettre en place un projet. On connait les conséquences de cette maladie : des ennuis cardio-vasculaires, du diabète, du cholestérol… Chez les enfants, elle est souvent associée à un mal-être. Les députés portoricains ont soumis une proposition de loi au Parlement, elle viserait à donner une amende aux parents dont les enfants ne perdraient pas de poids : quelques centaines d’euros. Si cette loi est votée, dans un premier temps, les enseignants devront signaler l’obésité au ministère de la Santé puis les familles seront averties, un programme sera mis en place pour tout d’abord savoir si l’enfant ne souffre pas d’une maladie particulière ou si ce n’est qu’une mauvaise hygiène de vie. Si après 12 mois l’enfant n’a pas perdu de poids, les parents pourront se voir notifier des amendes de 500 à 800 euros.

Lutter contre l’obésité infantile à Porto Rico

En France, tous les enfants sont-ils face à l’obésité de la même manière ? Une enquête nationale a mis en évidence que ceux qui étaient dans un milieu ouvrier avaient plus de risques de développer une obésité, 4,5 % contre 1,2 chez les cadres. On a pu aussi relever que les fillettes âgées de 5 à 7 ans avaient plus de problèmes de poids que les petits garçons. Les femmes en carence de vitamine D, une prise de poids trop faible ou trop important, le tabagisme, la durée d’allaitement (moins d’un mois)… Tous ces éléments imputent sur le développement du fœtus.

Porto Rico, sur les traces du Royaume-Uni

Pour optimiser la naissance, un bilan de santé chez son médecin est une méthode pour rassembler toutes les chances d’avoir un bébé qui plus tard ne se battra pas avec des régimes. Le Royaume-Uni est le pays qui lutte contre les kilos, David Cameron a proposé d’arrêter les crédits aux personnes dépendantes à l’alcool et aux drogues, ainsi qu’aux obèses qui refusent un traitement pour les aider à perdre du poids.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sexe

La définition délicate de la durée normale d’un rapport sexuel

Quelle est la durée normale d’un rapport sexuel ? Un rapport, qui en appelle à …

Réagissez !