Accueil / Actualités / Pour maigrir intelligemment, comptez les bouchées !

Pour maigrir intelligemment, comptez les bouchées !

Les régimes alimentaires sont de plus en plus un vrai casse-tête, des magazines nous promettent des méthodes révolutionnaires qui en fin de compte n’aboutissent pas toujours à des résultats concluants. La lassitude et le désespoir sont bien souvent les seules performances que l’on obtient et les régimes s’envolent. Les chercheurs de l’université américaine « BYU » viennent de dévoiler que pour maigrir de façon raisonnable, il fallait moins manger.

Une alimentation grasse
Une alimentation grasse / Crédit Photo : Pixabay – sharonang

C’est une des conclusions de cette étude, les scientifiques pour appuyer leur thèse ont évalué durant une semaine le nombre de fois que 61 volontaires amenaient à leur bouche respective de la nourriture ainsi que des liquides, l’eau n’était prise en compte. Les sujets qui ont accepté cette expérience ont dû diminuer l’apport de nourriture de 20 à 30% les quatre semaines suivantes. Le centre Américain de contrôles des maladies (CDC) a pour sa part déterminé que l’apport calorique devait être abaissé de 500 à 1000 calories par jour pour obtenir des résultats soit une perte de 400 grammes à 1 kilo par semaine, cela reste un régime raisonnable.

Compter les bouchées peut devenir assez complexe

Les volontaires de cette étude n’ont pas tous réussi à faire l’évaluation jusqu’au bout, ceux qui ont abandonné ont présenté comme excuse, la difficulté de comptabiliser toute la nourriture absorbée. Il est vrai que cette méthode peut très vite devenir routinière, il existe des objets qui peuvent faciliter les régimes, la fourchette intelligente « Hapifork », une application Android et iPhone devrait voir le jour très prochainement, elle fera à votre place le calcul de votre consommation de nourriture, un accompagnement qui peut pour certaines personnes se révéler performant.

Un régime pour maigrir en supprimant 20/30% de son alimentation

Les régimes alimentaires qui promettent une perte de poids rapide sont à prescrire, car l’effet « yoyo » est bien souvent le seul résultat que l’on obtiendra. Les scientifiques de « BYU » rappellent simplement que réduire son alimentation de 20 à 30% reste sans danger pour la santé. À vous de contrôler le contenu de vos assiettes.

Mise à jour : nous venons d’apprendre qu’une telle réduction de 20 voire 30 % aurait un impact important, car il serait possible de perdre tout de même 2 kilogrammes par mois. Il ne faudrait donc pas changer son alimentation, mais uniquement réduire les bouchées.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Maladie de peau

Maladie de peau : un fléau qui touche 16 millions de Français

Les maladies sont très diverses. La peau est l’enveloppe qui protège notre corps, elle est …

Réagissez !