Si vous faîtes attention à votre alimentation et êtes du genre à compter les calories, alors vous devez certainement vous demander s’il est sain de consommer régulièrement des sushis et de la cuisine japonaise en général. Il est vrai qu’en dehors des sumos, le peuple japonais est plutôt très mince et bénéficie d’une longévité de vie assez exceptionnelle. A n’en pas douter leur alimentation y est certainement pour quelque chose. Voici donc les bonnes raisons de manger des sushis avec aussi leurs quelques inconvénients.

Les sushis sont bons pour la santé

Composés de poisson cru et de riz fermenté, les sushis ne contiennent aucune graisse et sont donc recommandés pour les personnes souffrant de cholestérol à condition de supprimer ceux composés de saumon.

Le riz (shari en japonais) qui est préparé avec du vinaigre de riz et mélangé avec un peu de sel et de sucre, est aliment riche en vitamine B1 et il contient potassium et calcium. Il appartient à la catégorie des féculents qui sont absorbés lentement par l’organisme et il est donc excellent de le consommer avant de pratiquer un sport d’endurance.

Les poissons sont quant à eux riches en protéines et en oméga 3, surtout si vous préparez vos sushis avec du maquereau ou du saumon. Les protéines étant indispensables pour la conservation de la masse musculaire, manger des sushis y contribuera.

C’est parce qu’ils constituent un aliment sans gras, sans matière raffinée, que l’on peut donc affirmer que le sushi est effectivement bon pour la santé. Et si les restaurants japonais ont connu à travers le monde un tel succès, avec un très fort développement à la livraison ce n’est pas sans raison.

Toutes les grandes villes accueillent en effet des lieux de gastronomie japonaise et l’on trouve même de la livraison de sushi Marseille, ce qui est tout à fait naturel pour une ville située au bord de la méditerranée.

Les sushis : parfois riches en calories

S’ils sont sains, les sushis ne sont pas pour autant toujours diététiques. Le riz qui en est l’un des ingrédients de base comporte environ 350 calories pour 100 grammes, soit autant que les pâtes. Ajoutez à cela la valeur nutritionnelle du saumon, ou des autres poissons et vos petites bouchées japonaises feront vite exploser la balance.

Pire encore si vous consommez des makis, à savoir le riz entouré d’algue avec au milieu un morceau de poisson et en complément un bout d’avocat. Vous avez là en effet le cocktail calorique explosif qu’il faut éviter de manger le soir.

Donc contrairement aux idées reçues, les sushis et maki ne sont pas à favoriser en période de régime. Seule la consommation de sashimi, c’est-à-dire de tranches de poisson cru, correspond à une alimentation en vue d’une perte de poids.

Il faut en outre ajouter que le riz ne favorise pas le transit intestinal et peut même être vivement déconseillé dans certains cas. La réalité est, comme pour de nombreux aliments, on peut les consommer avec délice mais avec modération.