Cheval

Présentation et traitement de la dermite estivale du cheval

Vous êtes l’heureux propriétaire d’un cheval ou d’un poney ? Nous vous expliquons tout sur la dermite estivale du cheval aussi connue sous le nom de la dermatite estivale récidivante des équidés (la DERE) pour vous permettre de protéger votre compagnon au mieux. 

Qu’est-ce que la dermite estivale du cheval ?

Il s’agit d’une maladie de la peau qui se déclare chez les chevaux et cause de graves démangeaisons. Comme son nom l’indique, elle est récidivante et dès lors qu’elle se déclare, elle réapparaîtra chaque année au printemps, son pic est en en été puis disparaît en automne. À chaque fois, la DERE sera un peu plus grave que l’année précédente. En cause, un certain type de moucherons appelés les culicoïdes qui causent des allergies, mais aussi certaines races de chevaux et de poneys y sont prédisposées, car c’est également une maladie héréditaire. En résumé, la meilleure parade contre cette maladie reste la prévention.

Reconnaître les symptômes de la dermite estivale du cheval

Il se peut que malgré les poils vous arriviez à constater sur votre cheval des boutons rouge remplis de liquide. Ils disparaîtront dès lors que votre cheval commencera à se gratter. Vous pouvez voir à la base de sa queue le crin qui est cassé, des zones où le cheval s’est gratté jusqu’au sang, des croûtes peuvent alors apparaître et dans certains cas, vous pouvez voir des plaies infectées. On constate ces lésions généralement à la base de la queue, à l’encolure et parfois aux niveaux des oreilles et du ventre. Votre cheval semble agité et souffrir. Ces symptômes doivent vous alerter et il faudra alors le montrer à un vétérinaire qui posera un diagnostic clinique pour cette maladie de peau chez les chevaux.

Traiter la DERE chez les chevaux

Dans un premier temps, il s’agira de soulager les démangeaisons grâce à des lotions, des antihistaminiques, des corticoïdes en fonction de l’avancée de la dermite. Il peut être nécessaire de tondre la zone afin de permettre une meilleure efficacité des produits.

En prévention, vous pouvez trouver des couvertures d’été pour protéger votre cheval de la dermite estivale. Si possible, rentrez vos chevaux la nuit, gardez-les éloignés des zones humides et si vous le pouvez, installez des moustiquaires.

La dermite estivale du cheval est une maladie qui cause d’importantes gênes pour votre cheval, l’objectif principale sera de le soulager au maximum et de le protéger au mieux des moucherons. De plus, il est important de ne pas mettre à la reproduction deux chevaux atteints de cette maladie pour préserver la génération suivante. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *