LOADING

Type to search

Prévenir le risque d’AVC en adoptant 5 gestes simples au quotidien

4 semaines ago
Share

La Journée mondiale de l’Accident Vasculaire Cérébral, organisée chaque année le 29 octobre, permet de sensibiliser le grand public à l’importance de la prise en charge immédiate des victimes dès les premiers symptômes. En France, l’AVC représente la première cause de mortalité pour les femmes (avant les cardiopathies ischémiques et le cancer du sein) et la troisième cause de mortalité pour les hommes. On dénombre 150 000 AVC en France chaque année soit 1 toutes les 4 minutes ! Il convient d’évaluer les principaux facteurs de risques envers lesquels nous devons montrer une vigilance des plus accrues.

Un cerveau

Qu’est-ce qu’un accident vasculaire cérébral (AVC) ? Quels en sont les symptômes nécessitant des secours en urgence ?

Un accident vasculaire cérébral (AVC) résulte de l’interruption de la circulation sanguine dans le cerveau, en général quand un vaisseau sanguin éclate ou est bloqué par un caillot. L’apport en oxygène et en nutriments est stoppé, ce qui endommage les tissus cérébraux.

Le symptôme le plus courant de l’AVC est une faiblesse subite ou une perte de la sensibilité de la face ou d’un membre, la plupart du temps d’un seul côté du corps. Les autres symptômes sont la confusion mentale, la difficulté à parler ou des troubles de la compréhension, la baisse de la vision unilatérale ou double, la difficulté à marcher, des vertiges, la perte de l’équilibre ou de la coordination, des céphalées sévères inhabituelles, l’évanouissement ou l’inconscience.

Les conséquences de l’AVC dépendent de la partie du cerveau touchée et de la gravité de l’atteinte. Un AVC très grave peut entraîner la mort subite.

Voici 5 gestes simples, appelés à devenir d’excellents réflexes, afin de permettre de réduire le risque d’AVC

Voici une petite liste de gestes simples à adopter. Ils ont prouvé leur efficacité et permettent d’éviter l’hypertension. Celle-ci est, en effet, le facteur qui majore le plus le risque de subir un AVC :

  • Arrêter de fumer : le tabac est mauvais pour les artères. Même les jeunes fumeurs, dès la trentaine, peuvent être frappés par un AVC qui n’est pas l’apanage des seniors.
  • Limiter l’alcool : une consommation trop régulière contribue à l’élévation de la tension artérielle.
  • Alerte sur le sel : ce n’est pas une idée reçue, le sel est bel et bien mauvais pour les artères lorsqu’il est consommé en trop grande quantité. Ne laissez pas la salière sur la table et évitez de trop saler vos plats. N’oubliez pas, si vous n’êtes pas un cuisiner aguerri que les plats, prêts à être consommés, sont très salés.
  • Surveiller son poids et éviter de manger trop gras : en cas de surpoids, le risque d’hypertension s’élève. C’est aussi un bon réflexe à acquérir dans l’objectif, extrêmement sain, de prévenir le cholestérol et le diabète de type 2, tous deux facteurs de risque de l’AVC.
  • Faire de l’exercice : de l’exercice modéré et régulier (30 minutes par jour) contribuent à diminuer la tension artérielle. Commencez par opter pour une marche rapide.
Un cerveau, Pixabay – Tumisu

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *