Accueil / Actualités / Prix des fruits : une hausse évidente cet été

Prix des fruits : une hausse évidente cet été

 

Alors que le monde agricole est visiblement en crise, les agriculteurs et les éleveurs ne semblent pas faiblir leur mouvement de contestation envers les grandes surfaces et les acheteurs de porcs et de lait, ils ne relâchent pas la pression et des blocus sont encore à déplorer dans certains départements français. Malgré cet été particulièrement chaud, les fruits de saison restent chers pour les consommateurs.

Fruits
Fruits / Crédit Photo : Pixabay – romanov

L’association « familles rurales » vient de rendre les conclusions de l’étude qu’elle pratique tous les ans à la même époque, les résultats sont sans appel, les fruits de saison sont chers, c’est indéniable. Deux fruits se trouvent en tête de liste en ce qui concerne les prix élevés, ce sont les fraises et les cerises, entre 5 et 6 euros le kilo et cela même en pleine saison, les prix demeurent ainsi, ce qui représente une somme considérable pour le budget d’une famille.

Les prix des fruits ont subi une nette hausse cette année

D’après une première constatation, depuis 2007, les prix auraient grimpé de plus de trente centimes par kilo pour les fruits et de dix centimes par kilo pour les légumes. On peut s’apercevoir avec les résultats de cette étude que le prix d’un panier composé de plusieurs kilos de fruits et légumes achetés dans un hypermarché coûterait environ une cinquantaine d’euros et la même quantité procurée dans un magasin hard discount reviendrait à 45 euros.

Les prix des fruits sont moins élevés pour ceux qui proviennent de France

L’origine du produit a-t-elle un impact sur le prix ? Pas forcément, six produits restent moins chers à l’achat quand ils viennent de France, l’abricot, la pomme, la courgette, la carotte, la salade et le poivron. La météo a elle aussi son rôle à jouer, des étés particulièrement mauvais en 2008 et 2011 ont fait grimper les prix. Les médecins recommandent de manger cinq fruits et légumes par jour pour garder une bonne santé, mais les prix élevés de ces denrées ne facilitent pas le respect de cette consigne. Des solutions existent, les fins de marché, les consommateurs peuvent faire quelques bonnes affaires, mais il est vrai que les produits frais restent un budget, il n’est pas toujours facile de concilier alimentation et respect du porte-monnaie en ces périodes de crise.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecin

Fibrose pulmonaire : soulager les patients ciblés par cette maladie incurable

Aujourd’hui débute la semaine mondiale contre la fibrose pulmonaire, une campagne de sensibilisation, d’information soutenue …

Réagissez !