Accueil / Actualités / Avec un proche malade ou âgé, la santé des aidants n’est pas assez prise en compte

Avec un proche malade ou âgé, la santé des aidants n’est pas assez prise en compte

La santé des aidants semble passer inaperçue auprès des professionnels de santé et cela est dû en grande partie au déni de la situation plus de 50% des personnes qui s’occupent des proches malades ne confient pas les difficultés qu’elles rencontrent au quotidien auprès des médecins et pourtant ils avouent ne pas être pris en charge par ce même corps médical, plus de 8,3 millions d’aidants en France seraient en situation de fragilité.

La santé des aidants serait-elle oubliée des professionnels de santé ?

Ces affirmations ont été mises en évidence par une enquête effectuée par l’association nationale des réseaux de santé (UNR-Santé) et l’étude a été faite après avoir suivi plus de 74 hommes et 126 femmes de 68 ans en moyenne, le plus jeune ayant 17 ans et le plus âgé 92 ans, tous ces aidants ont permis ces résultats très inquiétants pour notre société. Les conclusions récoltées ce jeudi montrent bien que venir en aide constamment à un proche malade peut vite devenir usant, les différentes démarches administratives, les visites successives chez les médecins, le ménage, les repas, l’habillage, la propreté sont des tâches multiples et répétitives qui deviennent au fil du temps, une dévotion permanente et de ce fait les aidants oublient leur propre santé par manque de temps.

Certaines associations proposent des groupes de paroles pour soulager les aidants

L’enquête que vient de mener l’association française d’aidants insiste sur le fait que dans notre pays, les aidants ne sont pas assez pris en compte et plus de la moitié des personnes interrogées estiment avoir eux aussi des problèmes de santé, 63 ,5% avouent ressentir des douleurs nouvelles depuis qu’ils sont aidants et plus de 25% d’entres eux ont augmenté leur consommation de médicaments, 61% ont des problèmes de sommeil et 59% rappellent leur grande solitude face aux proches malades, les somnifères, les tranquillisants et autres antidépresseurs  font partis de leur quotidien depuis qu’ils sont devenus aidants. Ces personnes dévouées ont besoin d’aide, c’est une réalité. Des associations mettent en place des plages de repos pour les aidants pendant que des personnes extérieures viennent à domicile pour s’occuper des malades. Des petites prestations qui permettent tout de même aux aidants de reprendre leur souffle.

Senior, Pixabay – Julim6

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Forêt

Une Américaine de 26 ans perdue dans les bois en Alabama aux Etats-Unis a réussi à survivre

Après plusieurs semaines d’errance, cette jeune femme s’était égarée dans une zone qui lui était …

Réagissez !