Accueil / Actualités / Produits pour bébé : le côté néfaste à ne pas négliger

Produits pour bébé : le côté néfaste à ne pas négliger

Les produits réservés aux bébés ne sont pas tous conçus pour leur bien-être. Sur 52 articles, 28 ne sont pas conseillés.

Bébé
Bébé

Les produits pour les bébés doivent être spécifiques, car ils sont plus fragiles que les adultes. La composition d’une lingette, d’une couche ou d’un lait pour le corps demande une attention particulière. Les parents pourraient penser lors de l’achat que le produit est fabriqué pour les enfants, il doit respecter quelques normes. La théorie n’est toutefois pas toujours appliquée et c’est ce que l’étude de 60 millions de consommateurs a mis à l’ordre du jour. Certains produits réservés aux bébés ont donc un côté néfaste à ne pas négliger.

Des produits d’hygiène pour bébé étudiés à la loupe

Avant d’acheter un produit, l’étude montre qu’il ne faut pas accorder une confiance aveugle, il est donc vivement recommandé de prendre le temps d’étudier la composition des produits pour bébés. Il est par conséquent judicieux de fuir les termes comme propylparabène, methylisothiazolinone, phénoxyéthanol et ce dernier a été au cœur d’un long débat. L’ANSM a même précisé il y a deux ans qu’il ne fallait pas utiliser ce produit dans les cosmétiques destinés au siège des bébés. Les parents doivent donc être vigilants lors de l’achat, car ces composants sont allergisants, toxiques et ils peuvent même être des perturbateurs endocriniens.

Vers une fabrication des produits pour bébé soi-même

Si certains produits pour les bébés peuvent s’avérer problématiques pour leur santé ou leur peau, des parents seraient donc tentés de se diriger vers la mention hypoallergénique. Cette dernière ne comblerait pas les attentes, car l’association estime qu’elle peut « induire en erreur les consommateurs sur l’absence d’ingrédients à risque ». Il est donc difficile de trouver un produit d’hygiène qui remplisse toutes les conditions. Certains parents ont donc opté pour la méthode du « fait maison », car aujourd’hui de nombreuses femmes ont fait le choix de fabriquer leur propre nettoyant ménager ou leurs cosmétiques, car elles savent ainsi ce que contient le produit.

A propos Larcher Jennifer

Passionnée de nouvelles technologies, elle partagera avec plaisir et rigueur toutes les actualités intéressantes pour le lecteur.

Essayez à nouveau

Une bactérie

Madagascar : l’épidémie de peste ne cesse de progresser avec désormais 80 morts à déplorer

La peste (essentiellement pulmonaire) se propage d’une façon épidémique particulièrement fulgurante à Madagascar ; le …

Réagissez !