Accueil / Actualités / Projet de loi santé : les médecins sortent les piquets de grève

Projet de loi santé : les médecins sortent les piquets de grève

Pour lutter contre le projet de loi santé, les médecins sont de nouveau en grève. Ils veulent que le gouvernement entende leurs volontés.

Médecin
Médecin

Le projet de loi santé est examiné demain par les députés, les médecins généralistes annoncent donc un mouvement de grève. Selon un sondage réalisé par la fédération des médecins de France, 82 % d’entre eux veulent se mobiliser contre cette loi, car le tiers payant est au cœur des discussions, face à cette impasse les médecins prévoient de nouvelles actions. Le parti socialiste a échoué aux urnes hier, le pourcentage a été en faveur de la droite tous partis confondus. Cette déroute montre bien que les Français sont hostiles aux projets de loi de ce gouvernement, ils ont voté à droite pour pénaliser le pouvoir en place, celui-ci risque d’être perturbé cette semaine, les discussions vont sans doute être houleuses.

La ministre de la Santé n’apaise pas les médecins

Marisol Touraine, le ministre de la Santé veut généraliser le tiers payant en 2017, les professionnels de santé sont contre ce projet de loi et selon eux cela va créer un surcroît de travail et des contrôles supplémentaires. La ministre a démontré qu’il n’en serait rien, qu’il suffirait d’un « clic » et d’une semaine pour que les médecins soient remboursés par l’assurance maladie, mais toutes ces explications n’ont pas apaisé les médecins.

Des actions en supplément de la journée santé morte

Plusieurs syndicats appellent la profession a organisé demain mardi 31 mars « une journée santé morte » dans plusieurs départements. Les syndicats demandent la désobéissance quitte à pénaliser les patients, la MG France a rejoint le mouvement et ils insistent pour que la consultation passe à 25 euros, une augmentation de deux euros pour les patients en devenir. Une troisième organisation, la FMF menace le déconventionnement, ce qui entraînerait la facturation libre de la consultation. Chaque médecin aurait la possibilité de fixer son prix pour ses honoraires, quant aux patients ils n’auraient qu’un remboursement dérisoire. A la mi-mars un sondage démontait que 63 % des Français étaient pour la généralisation du tiers payant.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Sport

Un sportif filme sa crampe du mollet droit : du jamais vu tant c’est insoutenable !

Nous sommes tous égaux face à des crampes qui peuvent nous gâcher une séance de …

Réagissez !