Pouvoir obtenir de l’air froid en été et de l’air chaud en hiver est tout l’intérêt d’une climatisation réversible. On économise ainsi sur l’installation d’un système de chauffage, on évite de poser plusieurs appareils sur un même mur (le climatiseur en hauteur et un radiateur plus près du sol) ce qui est largement plus esthétique et permet de meubler sa pièce plus facilement. Ces dernières années, les produits de climatisation réversible ont fait l’objet d’avancées technologiques pour réduire leur niveau sonore et être plus performants sur le plan de la consommation électrique. Si vous souhaitez investir dans une climatisation réversible, voici quel investissement vous devrez envisager.

Comment fonctionne ce type de climatisation ?

Pour comprendre pourquoi une climatisation réversible est plus chère qu’un modèle produisant uniquement de l’air froid, il faut comprendre comment fonctionne ce système car il est évidemment plus complexe.

Elle fonctionne grâce à un fluide frigorigène qui a le pouvoir d’effectuer un échange thermique entre l’intérieur de la pièce et l’extérieur. Sans que l’on y songe, nous disposons tous de ce type d’appareil puisque le réfrigérateur fonctionne ainsi. Il dispose en effet d’un seul cycle qui consiste à capter la chaleur à l’intérieur, le refroidir grâce au fluide pour l’évacuer à l’extérieur.

La climatisation réversible dispose au contraire de plusieurs cycles. On dit d’ailleurs que c’est une pompe à chaleur air/air qui possède une vanne à 4 voies permettant d’inverser le cycle pour produire du chauffage. L’appareil utilise les calories présentes naturellement dans l’air et produit une chaleur à moindre coût avec le minimum de consommation d’énergie.

La climatisation réversible se compose des éléments suivants : un évaporateur pour puiser l’air chaud, un compresseur pour augmenter la température du fluide par compression, un détendeur pour abaisser la température du fluide et enfin un échangeur pour distribuer la chaleur. Ces différents composants augmentent donc le coût de fabrication de l’appareil mais heureusement le meilleur tarif pour une clim reversible c’est ici.

Les gammes de prix

Comme pour les climatisations classiques, celles qui sont réversibles sont certes plus onéreuses mais on y trouve aussi tous les prix avec des produits d’entrée de gamme très intéressants dès 300 euro pour les mono-split et jusqu’à environ 900 euro pour une puissance inférieure à 2,5 kW, d’environ 990 à 1300 euro si la puissance est comprise entre 2,5 kW et 3,5 kW. Au-delà les prix grimpent vite jusqu’à plus de 4000 euro.

Concernant les modèle multi-split capables de climatiser ou de chauffer plusieurs pièces, il faut compter entre 1500 à 2000 euro en-dessous de 2 kW, de 2500 à 3000 euro pour une puissance comprise entre 2 et 3 kW et au-delà on atteint des montants supérieurs à 4500 euro.

Dans le cadre des dispositifs fiscaux incitant à réduire la consommation énergétique, il est bon de savoir que certains travaux d’installation de pompe à chaleur peuvent recevoir des aides étatiques par le biais de subventions ou de remboursements après travaux.

Il ne faut donc pas hésiter à se renseigner auprès des différents organismes spécialisés et aussi auprès de votre installateur qui doit logiquement être informé des dernières nouveautés en cette matière d’incitation à l’installation de systèmes de chauffage/climatisation performants.