Accueil / Actualités / Rage chez la chauve-souris dans l’Oise : 2 patients hospitalisés

Rage chez la chauve-souris dans l’Oise : 2 patients hospitalisés

La rage dans l’Oise a été détectée sur une chauve-souris, ce qui a occasionné l’hospitalisation de deux personnes. La vigilance est de rigueur.

Une chauve-souris
Une chauve-souris / Crédit Photo : Pixabay – Wilson Bilkovich

La préfecture du département de l’Oise vient de faire une déclaration, un cas de rage a été mis en évidence sur une chauve-souris, les autorités sont en alerte et elles appellent à une extrême vigilance. Deux personnes auraient découvert l’animal porteur de la maladie, elles ont été immédiatement admises au centre antirabique de l’hôpital de Compiègne pour y subir un traitement préventif. La préfecture aurait indiqué que l’état de ces deux personnes ne causerait aucune inquiétude pour l’instant. La chauve-souris est un animal sauvage et il est protégé, il est donc formellement interdit de vouloir l’attraper ou d’essayer de le manipuler. Les autorités compétentes ont rappelé à la population que si des chauves-souris étaient découvertes mortes ou simplement blessées, il faudrait alerter au plus vite la direction départementale de la protection des populations. En cas de griffures avec un animal, il est vivement conseillé de se laver la plaie avec de l’eau savonneuse et de se désinfecter celle-ci avec un produit adéquat, la préfecture a ajouté que l’avis d’un médecin est également recommandé pour des soins plus pointus.

60 cas de chauve-souris enragées depuis 1989

La rage « vulpine » qui touche essentiellement le renard a été éradiquée depuis 2001, les seuls cas démantelés proviennent d’animaux de commerces illicites et d’importation, car la rage sévit toujours de façon importante. La chauve-souris est pour l’instant le seul animal porteur de la maladie en France, une soixantaine de cas ont été détectés depuis 1989.

La rage chez une chauve-souris confirmée par l’institut Pasteur

Rappelons qu’au mois de mai, un cas avait suscité de l’inquiétude dans le département de la Loire, un chien avait mordu un être humain ainsi qu’un autre chien avant de mourir des suites de la maladie. Il avait ramené la rage d’un voyage avec son maître d’Algérie à la suite de cet incident seize personnes avaient dû subir une série de vaccination par prévention. Dans l’Oise, l’institut Pasteur a confirmé la maladie sur la chauve-souris.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Faire le ménage

Bouger avec régularité, même en faisant le ménage, un rempart essentiel contre la mortalité

Afin d’améliorer leur endurance cardiaque et respiratoire, leur état musculaire et osseux, et réduire le …

Réagissez !