Accueil / Actualités / Avec les rappels de produits, les consommateurs sont-ils suffisamment informés ?

Avec les rappels de produits, les consommateurs sont-ils suffisamment informés ?

Lorsqu’un produit est retiré des rayons pour différentes raisons (suspicion de bactérie, corps étranger, erreur d’étiquetage, pièce défaillante…) les consommateurs ne sont-ils pas avertis trop tard sur les lots suspects ? Que choisir publie régulièrement une liste de produits rappelés, il est important de rester vigilant, car cela peut représenter un danger pour la santé. Le rappel d’un produit ne doit jamais être confondu avec le retrait. Les magasins sont tenus de procéder dans les plus brefs délais de retirer les lots incriminés, la marchandise non conforme, mais parfois, n’est-ce pas un peu tard, le manque d’informations à ce sujet concerne une grande partie de la population.

Des courses alimentaires

Et si la carte de fidélité permettait d’avertir les consommateurs dans le cas d’un retrait ?

L’année dernière, plus de 147 produits que l’association CLCV ont été recensés, 6 sur 10 présentaient un danger biologique, une présence de listeria ou Escherichia Coli pour ne citer que les plus courantes. Cette association juge non efficace les demandes de rappel de produits, c’est pour cela, qu’elle souhaite en ce début de semaine, la mise en place d’un site internet unique, officiel qui recenserait l’ensemble des avis de rappels de produits dangereux, défectueux, potentiellement à risques. Plus de 77% des consommateurs se disent très peu informés sur le sujet, ce qui les exposent à des risques sanitaires, sécuritaires parfois graves. L’association suggère que les cartes de fidélité soient utilisées pour communiquer aux consommateurs les défaillances des produits, cela rendrait l’intervention individuelle et plus efficace.

L’association CLCV tient également à préciser que dans d’autres pays, les choses sont quelque peu différentes, pour ne citer que certains exemples, en Belgique, en Angleterre, les avis de retraits de produits sont publiés sur un même site, celui de l’agence sanitaire. En France, les données personnelles sont très peu utilisées, sans doute un manque de confiance, mais les consommateurs seraient prêts pour 74% d’entre eux à accepter que les enseignes utilisent les historiques de leurs achats via leur carte de fidélité pour les informer d’éventuels problèmes sur un produit.

Le retrait d’un produit est une mesure administrative

Elle intervient à la suite d’un contrôle de la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes après le signalement ou dans le cadre d’une alerte communautaire. Certains produits peuvent représenter un danger pour la santé, pour la sécurité des personnes en raison d’un défaut de fabrication, d’une défaillance d’une ou plusieurs pièces. Il est important que les consommateurs soient prévenus à temps afin d’éviter d’éventuels accidents. A l’heure actuelle, les alertes sont parfois communiquées très tard ce qui complique la mise en place des avertissements.

Des courses alimentaires, Pixabay – Alexas_Fotos

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Décibels

102 décibels sont autorisés dans les festivals et les discothèques contre 105 auparavant

Attention à la musique amplifiée, cela peut représenter un réel danger pour le système auditif. …

Réagissez !