Régime sans gluten : faites attention aux métaux lourds

Éliminer le gluten de son alimentation n’est pas facile. Est-ce vraiment une alternative pour perdre du poids ou n’est-ce qu’un effet de mode ? Les adeptes de ce régime affirment que lorsque l’on arrête le gluten, les bénéfices sont rapides sur la santé, une meilleure digestion, une immunité reboostée, une vitalité optimisée. Actuellement, on trouve facilement des produits dans toutes les grandes surfaces. Il ne faut tout de même pas oublier qu’initialement l’intolérance est un vrai problème de santé, 1% de la population en souffre. Cette pathologie est diagnostiquée à l’aide d’une prise de sang. La réglementation actuelle précise que la présence du gluten doit être signalée sur les préparations mais il se cache dans de nombreux produits transformés, viande hachée, saucisse, bouillon de cube, épaississants. Selon une dernière étude, les personnes qui suivent un régime seraient plus exposées aux métaux lourds.

Du gluten

Le régime sans gluten, on en parle de plus en plus souvent sans vraiment le connaitre

L’arsenic, le mercure sont deux métaux lourds toxiques qui seraient ingérés en grande quantité lors du régime sans gluten. Des résultats mis en évidence dans une étude menée par des chercheurs de l’université de Colorado aux Etats-Unis, les travaux ont été publiés dans la revue scientifique Epidémiology. Les scientifiques ont comparé deux groupes de personnes, les adeptes du régime sans gluten et ceux qui consomment une alimentation dite normale, des analyses d’urines ont été effectuées sur tous les participants. Les résultats sont sans appel, toutes les personnes qui suivent un régime sans gluten ont une concentration de mercure 70% plus élevée.

Toutes les personnes concernées par le sans gluten doivent trouver des produits de substitution à la farine de blé, la farine de riz est souvent utilisée, le riz a tendance à accumuler certains métaux lourds présents dans le sol, l’eau, les fertilisants. Il faudra attendre d’autres études pour confirmer les résultats de cette première enquête afin de savoir si ce régime pose un réel problème de sécurité sanitaire.

Il reste à évaluer les doses avant de pouvoir conclure à une réelle toxicité

L’agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation estime qu’en France, un adulte consomme en moyenne 0,3 gramme d’arsenic par jour et par kilo, des doses considérées comme étant non dangereuses pour la santé. Les métaux lourds peut-on vraiment les éviter ? Ils sont utilisés massivement dans l’industrie, dans l’agriculture. On les retrouve à chaque instant, dans les jouets vintage, dans certains vaccins, en excès, ils peuvent représenter un danger pour la santé. Les métaux lourds comme le plomb a longtemps été utilisé dans les peintures, l’essence, dans les amalgames dentaires pour combler les caries. Notre organisme n’est pas capable d’éliminer totalement tous ces métaux lourds, ils s’accumulent dans les os, les reins, le foie, le cerveau. A forte dose, ils peuvent aussi avoir un impact sur de nombreuses maladies comme la sclérose en plaque, la maladie d’Alzheimer, de Parkinson, les cancers du poumons, des voies respiratoires, digestives.

Du gluten, Pixabay – BRRT

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *