Accueil / Actualités / Le régime Méditerranéen, un nouveau bienfait lui serait attribué pour l’ostéoporose

Le régime Méditerranéen, un nouveau bienfait lui serait attribué pour l’ostéoporose

Le régime Méditerranéen est reconnu dans la prévention des maladies cardiovasculaires, il a de nombreux atouts, protégerait également la mémoire, aiderait à contrôler le sucre sanguin. Il est caractérisé par la consommation en abondance de fruits et de légumes, des céréales et bien sûr de l’huile d’olive de qualité, une consommation modérée de poisson, de produits laitiers et de la viande avec parcimonie.

L’huile d’olive est la reine du régime Méditerranéen

Depuis de nombreuses années, ce régime fait l’objet de plusieurs études. En aucun cas, il ne s’agit d’un programme diététique, mais d’un ensemble d’habitudes alimentaires adoptées par les habitants des régions Méditerranéenne. Au moins 16 pays bordent la mer Méditerranée et les habitudes varient d’une région à l’autre, mais un certain nombre de facteurs restent identiques. L’huile d’olive est la reine de ce régime, elle remplace allègrement le beurre et toutes les autres matières grasses, elle est une source d’antioxydants, de vitamines, elle est riche en lipides mono saturés.

Un régime qui permet de réduire le nombre de fractures

Plusieurs études mettent en évidence que les femmes ménopausées auraient moins de fractures de la hanche en suivant ce régime. L’étude a été publiée en ligne par le Jama Internal Medicine. Lors de la ménopause, les femmes sont confrontées à une perte de résistance osseuse, et donc à l’ostéoporose. L’équipe de scientifiques de l’université de Wunzburg en Allemagne s’est activement penchée sur le sujet.  Les résultats obtenus sont malgré toutes très minces, pour parvenir à ce genre de conclusions, les chercheurs ont analysé les données issues de plus de quarante centres médicaux américains qui ont inclus plus de 90.000 femmes âgées d’environ 64 ans et les scientifiques ont observé que celles qui suivaient un régime Méditerranéen souffraient moins de fractures de la hanche que les autres femmes.

L’ostéoporose touche plus de 2 millions de femmes

Rappelons que l’ostéoporose touche une femme sur quatre, l’os devient fragile et le risque de fracture est de ce fait augmenté. En France, on estime entre 2,5 et 3,5 millions de femmes qui souffrent d’une ostéoporose post ménopause, les fractures des vertèbres, du col du fémur, du poignet sont les plus courantes. Si le fait d’inclure dans l’alimentation une grande variété de fruits et de légumes, une bonne huile d’olive et moins de viande peut renforcer les os et protéger des fractures, et même si la différence est minime, la santé en vaut surement le test.

Légumes, Pixabay – Security

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Médecine

L’incontinence urinaire touche plus de 2,6 millions de femmes de plus de 65 ans

Les femmes sont plus touchées que les hommes par les fuites urinaires. Cette inégalité s’explique …

Réagissez !