Accueil / Actualités / Rendez-vous médical oublié : pénalisation de tous les patients

Rendez-vous médical oublié : pénalisation de tous les patients

Un rendez-vous médical oublié n’est pas anodin, car il a des répercussions sur les autres patients qui sont ainsi pénalisés. Toutes les régions ne sont pas logées à la même enseigne et un département est même le champion.

Salle d'attente
Salle d’attente / Crédit Photo : Pixabay – ravensong7

Les médecins sont contraints d’avoir un agenda et de répertorier les rendez-vous pour ne pénaliser personne et organiser ainsi la journée. Cela est important notamment pour ceux qui jonglent entre les visites au cabinet et celles aux domiciles des patients. De ce fait, un rendez-vous médical oublié peut avoir des répercussions importantes, car cela est susceptible de perturber toute la chaîne. L’URPS s’est donc intéressé à ce phénomène et une étude a permis de constater que près de 40 minutes de temps de consultations sont susceptibles d’être perdues en une seule journée.

Les oublis médicaux détériorent l’offre de soin

Les patients ne se rendent peut-être pas compte que les désagréments occasionnés par un tel oubli peuvent être nombreux. Cela pénalise les autres patients qui n’ont peut-être pas eu la possibilité de bénéficier d’un rendez-vous médical. De plus, cela fait également perdre du temps aux médecins qui ont déjà des agendas bien fournis et minutés.

Le 23 juin dernier, l’Union Régionale des Professionnels de Santé d’Île-de-France a donc publié un communiqué de presse qui partage des statistiques impressionnantes.

Le rendez-vous médical oublié massivement en Seine-Saint-Denis

94% des médecins estiment que le rendez-vous médical oublié est une source de problèmes. Ils sont ainsi 71% à constater que ce manquement peut concerner un ou deux rendez-vous par jour. De ce fait, cela a une répercussion sur le temps de travail et l’offre de soin est ainsi diminuée, car l’absentéisme s’avère être pénalisant. En parallèle, le Parisien a partagé d’autres données en précisant qu’en Île-de-France il y avait un département champion à savoir la Seine-Saint-Denis avec 47% d’oublis contre 33% dans le Val-d’Oise.

Enfin, l’étude montre que les oublis concernent souvent les nouveaux patients ou ceux qui utilisent le tiers payant.

A propos Vanessa Godet

Une auteure spécialisée dans le domaine sportif, la minceur ainsi que la sexualité. Elle partagera ses trucs et astuces pour optimiser le quotidien.

Essayez à nouveau

Cancer

Cancer : les traitements alternatifs ne seraient pas aussi intéressants

Il existe plusieurs types de traitements alternatifs, les pharmacologiques, l’acupuncture, la phytothérapie, la naturothérapie. Les …

Un seul commentaire

  1. bien sûr, le 93 est une nouvelle fois champion de l’incivisme .. et ça viendra ensuite couiner qu’on est les « négligés », alors qu’on ne fait que subir les conséquences de son je-m’en-foutisme individualiste, comme pour le chomâge, la délinquance etc … Assistés et mal élevés .. marre d’essuyer le caca derrière cette racaille.

Réagissez !