Accueil / Actualités / Rennes : Maryvonne obtient gain de cause

Rennes : Maryvonne obtient gain de cause

Maryvonne a gagné à Rennes, elle va pouvoir récupérer sa maison après plusieurs semaines de bataille et de peine.

Rennes
Rennes / Crédit Photo : Wikimédia – Pline

Le désarroi de Maryvonne, cette femme de 83 ans qui voulait simplement retrouver sa maison a beaucoup touché de nombreuses personnes. Le tribunal d’instance de Rennes a ordonné l’expulsion immédiate des squatteurs, ils y vivaient depuis plus d’un an. Maryvonne a déclaré que sa maison lui avait été rendue sans délai par la justice, car  « l’état de délabrement de la maison devenait un risque pour la propre sécurité des occupants » selon TF1. Cette affaire avait fait un certain bruit depuis le début du mois de mai, médiatiser et même une quarantaine de militants d’extrême droite avait voulu pénétrer de force dans la maison pour chasser les squatteurs, la police avait dû intervenir pour éviter des problèmes supplémentaires. Maryvonne avait quitté cette maison il y a quelques années et à la mort de son compagnon, elle avait décidé de revenir vivre dans ce village.

Maryvonne retrouve une maison à Rennes, mais dans un état délabré

Les squatteurs ont réclamé à l’audience de vendredi un délai pour quitter cette maison, car ils n’avaient aucun autre endroit pour aller vivre et leur situation financière était très précaire. Les squatteurs sur une vidéo diffusée sur internet avaient indiqué qu’ils avaient remis la maison en état et qu’ils n’acceptaient pas que les habitants du village prononcent des insultes. Maryvonne va pouvoir rentrer chez elle, mais malheureusement sa maison est dans un état pitoyable, elle ne dispose pas assez d’argent pour des travaux de réhabilitation, une association s’est proposée pour venir en aide à Maryvonne.

Cette affaire pourrait servir d’exemple

Un député UMP vient de déposer une proposition de loi qui prévoit la création d’un « délit d’occupation sans droit ni titre » et cela sera puni d’un an de prison et de 15.000 euros d’amende. Maryvonne a pu récupérer sa maison, la médiatisation de l’affaire a sans doute permis de jouer en sa faveur.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Soleil

L’allergie au soleil ou lucite estivale est plus fréquente qu’on ne le croit

Cette manifestation cutanée touche autant à la plage l’été que sur les pistes de ski …

Réagissez !