Rentière d’un viager empoisonnée à Cannes, l’acquéreur soupçonné

La rentière d’un viager âgée de plus de 80 ans a été empoisonnée et les forces de l’ordre suspectent l’acquéreur pressé d’obtenir le bien.

Cannes
Cannes

La rentière d’un viager situé à Cannes a été empoisonnée alors qu’elle est âgée de 85 ans. Les premières investigations ont dirigé les soupçons du côté de l’acquéreur qui n’arriverait pas à justifier convenablement les raisons de sa présence dans le bien. Le procureur a toutefois révélé qu’il avait été mis en examen pour cette affaire et l’individu dont l’identité n’a pas été dévoilée a été écroué. Les autorités compétentes ont pu renforcer leurs découvertes avec le témoignage d’une personne vivant à proximité.

À Cannes, il aurait empoisonné la rentière d’un viager

En effet, avant que la rentière d’un viager à Cannes soit empoisonnée, le suspect serait entré dans le bien qui avait été acquis avec cette méthode en 2008. Le concept est assez simple puisqu’il suffit de payer une certaine somme d’argent par mois jusqu’au décès du propriétaire. Ce dernier donne ainsi la possibilité à l’acquéreur de jouir pleinement du bien acquis en viager. En poussant un peu plus loin les investigations, les forces de l’ordre ont constaté qu’un médicament servi pour empoisonner la vieille dame avait été retrouvé au domicile du suspect selon la Dépêche.

Poursuivi pour l’empoisonnement d’une rentière d’un viager

Le Procureur de la République a révélé que cette habitante de Cannes n’avait pas apprécié le goût de l’eau minérale consommée. Cette octogénaire décide alors de la faire goûter à une autre personne pour savoir si sa perception se confirme. Les deux victimes font alors un malaise, ce qui a entraîné une hospitalisation dans les deux cas. Les médecins ont accompagné la vieille dame pendant deux semaines dont le pronostic vital a été engagé. C’est à ce moment que les regards se sont tournés vers la composition de cette eau minérale qui a mis en avant la présence d’un médicament.

Partagez notre article !

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur skype
Skype
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur email
Email

Continuez la lecture !