LOADING

Type to search

Réservoir de magma à Yellowstone : une immensité sous le volcan

3 années ago
Share

Le réservoir de magma sous Yellowstone est immense, voire gigantesque pour les chercheurs à l’origine de cette découverte aux USA.

Yellowstone

Yellowstone

Le réservoir de magma sous Yellowstone peut être une source de panique, mais il faut savoir que la dernière éruption enregistrée par les autorités compétentes date de 640 000 ans. Par conséquent, il est difficile d’imaginer une entrée en activité, mais il faut parfois se méfier avec les volcans. Celui du Chili, le Calbuco s’est réveillé après quatre décennies de sommeil. Il a expulsé via sa cheminée un immense nuage de fumée et la colonne a atteint près de 10 km d’altitude poussant ainsi 5000 habitants des environs à prendre la fuite.

Le réservoir de magma a des dimensions surprenantes

Les scientifiques à l’origine de cette information ont ainsi constaté que le réservoir de magma sous le volcan de Yellowstone situé au nord-ouest des USA avait une dimension de 70 km sur 30 km. Cette immensité deviendrait catastrophique si toutefois il entrait en activité et entraînait une éruption. Cette découverte a un réel point positif, car elle permettra aux scientifiques d’évaluer avec aisance les risques à la fois volcaniques et sismiques, car le volcan ne doit pas être pris à la légère. Le contenu de ce dernier est gigantesque, car il aurait l’occasion de remplir plus de 11 fois le Grand Canyon.

Une modification du climat avec le réveil du Yellowstone

Le Yellowstone est donc un super volcan et la découverte de ce réservoir de magma confirme ce fait. Si toutefois, il venait à partager sa colère avec les USA, mais les risques étaient minimes, il entraînerait une catastrophe d’un point de vue environnemental. Il pourrait ainsi avoir un réel impact sur le climat de la planète et le dégagement de fumée serait beaucoup plus important que celui observé par exemple pour le Calbuco. En effet, une grande partie des USA et notamment du Nord pourrait être recouverte. Les scientifiques ont également précisé que des roches brûlantes étaient solides au niveau du volcan et il y a des poches dans cette caldera.

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *