LOADING

Type to search

Le retour en force des punaises de lit est hélas d’une actualité nous piquant au vif

6 mois ago
Share

La sonnette d’alarme a été tirée fortement lors de la Journée mondiale de prévention des nuisibles, ayant eu lieu ce mardi 6 juin 2017. La Chambre syndicale désinfection, désinsectisation, dératisation (CS3D) en a profité pour rappeler deux données statistiques concernant le retour en force des punaises de lit qui auraient infesté 200 000 sites en France tout en ayant entraîné la multiplication par 2 des interventions des professionnels qui sont aptes à les éradiquer en l’espace de seulement 2 ans. On peut parler, sans exagération aucune, d’un fléau en recrudescence de cet insecte, étant un parasite de l’homme (il se nourrit à 89% de sang humain), d’une très petite taille (3 à 6 millimètres seulement) et baptisé Cimex lectularius.

Une punaise de lit

La punaise de lit, petit insecte transparent et quasi-invisible, se dissimule essentiellement dans les chambres à coucher, pour y pondre en masse la journée et s’abreuver de notre sang la nuit

Ces insectes restent cachés la journée et sortent la nuit pour piquer, d’une manière indolore, les dormeurs. On les retrouve tout particulièrement, ce qui explique leur nom, dans les chambres à coucher (dans les matelas, les sommiers et les cadres de lit), mais aussi habilement dissimulées au sein d’autres endroits sombres et calmes (canapés de salon, fissures des murs et du plancher, arrière des tableaux, rideaux). Ce sont dans ces lieux qui sont, pour le moins, habilement discrets, que les femelles se nichent afin de pondre jusqu’à 200 œufs : ceci explique leur prolifération très rapide.

Des symptômes qui doivent vous mettre la puce à l’oreille et la patience sera la meilleure voie de guérison puisqu’il n’y a pour l’heure aucun traitement : votre peau sera rétablie sous une dizaine de jours

Les punaises de lit piquent les êtres humains au cours de la nuit, sur les parties découvertes des jambes, du dos et des bras. Leurs piqûres, nous vous le rappelons, sont le plus souvent indolores, mais laissent des traces rouges sur le corps qui peuvent ressembler à des piqûres de moustiques. Ces boutons rouges qui démangent, plus ou moins intensément, peuvent être très nombreux, certaines personnes pouvant être piquées plus de 50 fois au cours d’une nuit. Une américaine, âgée de 96 ans, en est décédée, en début d’année. Les symptômes doivent vous mettre la puce à l’oreille.

Comment se débarrasser définitivement des punaises de lit ? Oubliez les méthodes artisanales : l’aide d’un professionnel est recommandée pour que vos nuits ne soient plus un cauchemar

Déclarez, avec vos propres armes, la guerre aux punaises de lits, aboutira, le plus souvent, à l’échec. Il est recommandé de faire appel à une société spécialisée dans la lutte antiparasitaire. Contactez le service d’hygiène de votre mairie qui vous conseillera. Un professionnel fera un état des lieux de l’habitation, traitera les endroits où les punaises peuvent se cacher et pondre et vous dispensera des conseils avisés. Le professionnel utilisera un insecticide homologué. Un second traitement devra être effectué peu après (3 semaines écoulées) afin d’éradiquer les larves issues des œufs.

Une punaise de lit, Wikipédia – CDC/ Harvard University

1 Comments

  1. GASTON 7 juin 2017

    Article incomplet. Il est possible de se débarrasser des punaises de lit sans faire appel à un professionnel et de façon naturelle, mais pour ça il faut se renseigner… et lire les bons articles plus élaborés et mieux renseignés.

    Répondre

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *