Accueil / Actualités / Retraités : le travail est une obligation pour 400 000 d’entre eux

Retraités : le travail est une obligation pour 400 000 d’entre eux

La retraite au soleil, les pieds en éventail, c’est désormais terminé. C’est une réalité qui est confirmée, les retraités retournent au charbon, leurs retraites ne suffisent plus à vivre décemment, ils trouvent une activité parallèle. Le chiffre est en progression constante, aujourd’hui ce sont plus de 400.000 retraités qui optent pour un revenu supplémentaire.

Retraités
Retraités / Crédit Photo : Pixabay – stevepb

D’après une étude du conseil d’orientation des retraites (COR) plus de la moitié des retraités qui travaillent, expliquent que de toute manière ce n’est pas un choix, mais une obligation, leurs pensions souvent très basses ne leurs permettent plus de vivre de façon harmonieuse, les factures, le loyer, la nourriture, la santé représentent des charges bien trop lourdes pour une petite pension. Ceux qui continuent malgré l’âge sont en général des cadres supérieurs, des commerçants, des artisans, des professions libérales. La raison, elle est toute simple, leurs rémunérations qu’ils touchaient lorsqu’ils étaient en activité ne sont plus les mêmes quand ils sont pris en charge par les caisses de retraite.

Les retraités sont contraints de continuer à travailler

Comment cumuler travail et retraite ? Il faut tout d’abord attendre 6 mois après le départ en retraite et remplir tous les critères d’attribution des retraites, avoir cumulé le nombre de trimestres nécessaires, il ne faut pas que les sommes perçues soient supérieures à la retraite sinon cette dernière sera supprimée, il faut également prévenir sa caisse de tout changement pour éviter les mauvaises surprises, la mise à jour des droits dans la plupart des cas ne se fait pas de façon systématique.

Améliorer le quotidien avec un temps partiel

Il existe un système de retraite progressif, il vous permet de continuer une activité à temps partiel tout en percevant une partie de la retraite, mais des conditions sont à remplir, être âgé de 60 ans, réunir au moins 150 trimestres validés, n’exercer qu’une seule activité à temps partiel. Cela peut être très intéressant, car la personne continue à cotiser pour cette fois la retraite définitive. On peut également cumuler l’allocation de solidarité aux personnes âgées avec des revenus professionnels dans la limite de 0,3% du SMIC soit 428,25 euros pour une personne seule et 0,5% soit 728,25 pour un couple marié. Des alternatives qui permettent d’améliorer l’ordinaire, mais à quel prix et à quel sacrifice ?

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Un soda

Sexualité au top : quels sont les aliments à éviter car nuisibles à la libido ?

Vous ne le saviez peut-être pas, mais si vous avez l’intention de faire l’amour, certains …

Réagissez !