Accueil / Actualités / Rhume et gastro : les maux de l’hiver sont en avance

Rhume et gastro : les maux de l’hiver sont en avance

Les maux de l’hiver sont déjà là, mais les médecins sont absents ce week-end. Les virus saisonniers sont en avance, les rhino-pharyngites et autres petits problèmes respiratoires se baladent et surprennent les Français. Les bulletins de surveillance du réseau « SOS médecins » confirment que ces derniers jours, une affluence a été constatée chez les médecins.

Une famille malade
Une famille malade

Tout le monde s’enrhume plus tôt que prévu cette année, ce n’est pas la faute au froid bien au contraire, la France a connu ces derniers jours de belles journées et un soleil généreux, les virus ont décidé de pointer leurs nez avec un peu d’avance pour nous rappeler que l’hiver n’est plus très loin. Il suffit de se promener dans les rues des grandes villes pour s’apercevoir que les habitants éternuent, se mouchent, toussent, les kleenex ont repris du service, ils ont remplacé les lunettes de soleil.

Une forte augmentation du rhume et des autres maux

Dès la mi-septembre, il y a eu une hausse de 19% de rhinopharyngites, de plus  31% en ce qui concerne les trachéites, les laryngites et plus de 37% pour les bronchites. SOS médecins constate que les angines n’ont connu qu’une hausse de plus de 19%. Les consultations pour bronchiolites ont explosé depuis le mois de septembre pour les enfants âgés de moins deux ans, cette infection des voies aériennes est particulièrement contagieuse et invalidante pour les bébés.

Les maladies arrivent, mais les médecins sont absents

Dans le bulletin qui a été publié à la fin du mois de septembre, les infections respiratoires sont très présentes chez les moins de 15 ans, mais les adultes ne sont pas épargnés par cet épisode viral, plus de bronchites et de laryngites. Une précaution est à prendre tout particulièrement chez les personnes âgées de plus de 75 ans, elles sont en général plus vulnérables et des complications peuvent parfois conduire à des décès prématurés, une augmentation de pneumopathies avec 19%. Il faudra pourtant que les maladies soient patientes, les médecins sont en grève jusqu’à mardi prochain.

A propos Martine Eden

Avec son expérience acquise au fil des années, elle nous livre quotidiennement ses découvertes en matière de santé.

Essayez à nouveau

Enfant pleurant

Un enfant belge de 2 ans et 7 mois meurt d’étouffement à cause d’un Babybel

Un Babybel, resté coincé dans la trachée d’un enfant belge de 2 ans, lui a …

Réagissez !